Prophéties, Visions, Evénements et Rêves

donnés à Raymond Aguilera

(Ecrit de mes bandes d’enregistrées. Presque totalement écrit comme enregistré mot par mot. La bande a été enregistrée deux mois après le premier événement et visions, et pas encore fini après trois ans. Les noms de quelques-uns ont été changés)
Tout droits réservés Raymond 1990-2000 Aguilera

Avril 1990:

Bien, je ne sais pas où commencer mon histoire, car est si longue. Je commencerai de la nuit précédente de la première apparition de l'Esprit Saint. C'était un mercredi nuit. Je suis allé à l’église et pendant le service j'ai approché une amie intime et j’ai lui demandé de prier avec moi, parce que tous les deux nous avons des problèmes. Je me rappelle sa peur comme elle a accepté de prier. Nous étions tendus parce que nous avions les même problèmes. Je savais qu’elle m’aimait et elle était me devenue très spéciale.

Pendant que nous prions, j'ai senti sa peur. Je pouvais dire qu’elle désirait que la prière fût finie, mais j’ai continué. Elle m'a demandé si nous devions prier pour tous mes besoins et vite j’ai répondu de no. Nous avons continué à prier et après nous avons échangé des commentaires du sentiment que nous avions l'un pour l'autre. J’étais au courant des abus sexuels qu’elle avait subi dans son passé et l’était extrêmement dure établir un rapport avec le sexe opposé.

Elle m’avait dit beaucoup de fois qu'elle m’aimait, mais elle essayait d’avoir affaire à son problème. Bien, avec toute cette tension, elle a perdu le contrôle et a commencé à construire un mur autour d'elle-même que l’était extrêmement difficile parler. J'ai senti sa tension et inquiétude. J’ai pu visualiser sa nervosité. Elle ne voulait pas s'asseoir à côté de moi parce que cela la rendait nerveuse, mais de toute façon elle l’a fait. Cette tension, peur, inquiétude, et colère n'étai pas vers moi, mais vers elle-même. Je pouvais voir qu'elle luttait intérieurement et m’a fait mal. Il m’a fait mal jusqu’à l'intestin, mais je ne pouvais rien faire et ma présence le rendait pire, et cela m'a fait mal intérieurement car je ne savais pas quoi faire.

Voici une femme que je crois vraiment qui m’aimait et je ne pouvais pas l'atteindre. Par ce temps-ci tout le monde avait laissé le service et nous étions toujours là essayant de communiquer. Je pouvais dire qu'elle a voulait que cette réunion fût terminé, mais tous les deux nous souffrions. Lorsque c’était finie finie, elle avait l’air d’une véritable loque. Je veux dire quelle avait les mains trempés humides avec transpiration et elle secouait. Elle voulait que j'aille ainsi elle pourrait partir, mais elle ne pouvait pas bouger, en raison de la détresse. Ainsi, je me suis levé et sorti, et elle est allée à parler avec le prête. Je pouvais voir sa nervosité par la manière qu’elle avait fait face à la situation. Je suis allé à parler à un membre de l’église, et puis dirigé au parking.

Pendant que j’étais en train de quitter l’église je l’ai vu sortir voir de l'église avec deux autres. Elle parlait en e essayant d'agir normalement, mais je pouvais voir qu’elle étais toujours très nerveuse. Je l'ai observée pendant que je conduisais lentement. J’avais mal intérieurement comme elle tremblait. Ce que m’était incroyable est que nous nous ne querellions pas ou disputions. Nous parlions simplement des petites choses, rien de grande importance. Je suis retourné chez moi e je me sentais vraiment mal. Cette réunion entre nous était pénible.

Bien, au lendemain j'ai décidé de consacrer mes prières du matin à elle. C'est tout que je pouvais faire, parce que je ne pouvais pas l'atteindre en parlant. Elle m’avait dit qu'elle ne pouvait pas étreindre ou toucher en raison de son passé. Elle était juste indépendante de sa volonté et ce n'était pas comme avant. Bien, procédons avec mon histoire. Environ un mois avant ce temps de prière avec elle, j'avais joué ce jeu avec la Bible. Si j'avais un problème ou une question, je juste ouvrirais ma Bible au hasard et voir si le Seigneur me donnait la réponse. Si je me rappelle correctement, j'ai seulement employé le Nouveau Testament. J'avais dans le passé assez réussi en obtenant des réponses.

En général j’ouvrais la Bible et regarder le premier chapitre de la page qui aura attiré mon attention. J'ai couru mes doigts par le bord des pages de la Bible et j’ai l’ouvert. Les doigts se son arrêtés au Livre de Jean, chapitre onze, la mort de Lazare. J'ai lu le chapitre du début jusqu'à la fin. C'était jeudi matin à neuf heures, le jour après que mon amie et moi nous avions prié ensemble.

J'ai regardé pour voir comment les Ecritures s'adapteraient et s'appliqueraient à elle. J'avais déjà lui donné les écritures au téléphone ou laissées sur son répondeur. Parfois elle me dirait que les écritures lui appliquaient. J'avais peut-être trébuché quelque chose ici. Comme je lisais le chapitre, j'ai passé le vers 44 (où Christ était en train de parler) et procédé, mais quelque chose m'a dit que j'étais allé trop loin. Je ne l'ai pas vraiment compris, mais je venais tout juste de sentir que j’étais allé trop en avant. Ainsi je suis retourné en arrière en me fermant au vers 44. C'était le dernier vers que Christ parla de la résurrection de Lazare.

De mon magnétophone:

Mes lèvres sont sèches et j'ai sué toute la nuit et il semble être de cette façon chaque nuit. Je me réveille le matin dans une sueur froide avec la bouche sèche. Parfois je ne puis pas me rappeler les mots que je vais dire, parce que Satan attaque mon esprit, mais je vais procéder dans la mesure que je peux et entrer dans les détails que je me rappelle, et dans l'ordre que je me souviens. Puisque je sais que Satan m'attaque quand je répète cette histoire. J’ai revécu ces événements beaucoup de fois, mais encore il attaque mon esprit. Il fait mon esprit totalement vide des événements, tout juste avant que je les rappelle.

Je ne puis pas comprendre pourquoi ceci se produit, parce que j’ai revécu ceci tant de fois, mais mon esprit est simplement vide et je sais que Satan est la cause. Parfois il m'attaque avec inquiétude, je tremble et sue avec crainte. Je commence à penser des choses méchantes, mais je vais essayer de vous dire autant que je peux et aussi complet que je peux. J'ai prié l'Esprit Saint de m'aider dans ce processus. Il vient tout juste de m’arriver de sentir la présence de Satan. Je me sens très nerveux et je tremble, mais je vais continuer à décrire ces événements importants.

Mon esprit vient tout juste d’être vide - je ne peux pas me rappeler où j'avais laissé. Seigneur Jésus au nom du Christ, aide-moi! Aide-moi à procéder. J’avais te dit que j'allais le faire, alors aide-moi à le faire. S’il te plait aide-moi avec ma mémoire. Je ne puis pas me rappeler où j'ai laissé. Au nom du Père, du Fils et de l'Esprit Saint, Seigneur Jésus protège-moi. Au nom du Christ, fais sortir d’ici Satan! Je suis sérieux! Au nom du Père, du Fils et de l'Esprit Saint, Satan vas-y d'ici! Seigneur Jésus, Seigneur Jésus, aide-moi maintenant! S’il te plait, je t’implore.

Oh, mon Dieu. J'ai tellement soif. J’ai tellement soif. Il doit être trois ou quatre heures du matin, mercredi, 28 juillet 1990. Je crois, parce que le 26 juillet était lundi. Je ne sais pas, parce que beaucoup de choses me sont arrivées et se sont produites que j’ai perdu la notion du temps. Il semble que dernièrement le temps n'a aucune signification aussi bien dans le monde spirituel que physique.

Mon esprit est encore vide et mes lèvres sont sèches. Il y a des larmes dans mes yeux. Je vois le soleil à travers la fenêtre et les arbres dans ma cour. C'est encore sombre à l’extérieur, mais je puis voir le lever du soleil. Je ne comprends pas tout ceci, parce que j'ai toujours pu répéter cette histoire quand l’esprit est vide, il retournait après quelques secondes, mais cette fois ma bouche est sèche. Il semble que je commence à me souvenir de quelque chose et après mon esprit est complètement vide pour ce que concerne cette histoire. Je veux vide, presque totale amnésie. Ce soir la présence du diable est forte. " Au nom du Christ, Seigneur Jésus protége-moi! Mets un Dôme de protection autour de mon lit comme Tu l’as fait ce matin." Excellant, maintenant je me rappelle. " Merci, Seigneur."

En retournant à l'histoire:

J'ai lu les vers de la Bible, alors quelque chose m'a frappé que ceci était important. Je ne puis pas expliquer pourquoi ou comment. On puisse dire un sentiment, mais je ne puis pas trouver le mot pour çà. Parfois c’est difficile de trouver les mots pour ce que je vois, peut-être parce que mon vocabulaire n'est pas assez grand, mais ce que j’expérimente est parfois inexpliqué et extrêmement difficile à décrire, parce qu’elles sont tellement impressionnantes. Je voudrai pouvoir raconter comment je vois les Couleurs, la Puissance et les Forces de Dieu et de Satan.

Mais quand j'ai lu les vers de la Bible, en chapitre 11 du Livre de

Jean, j'ai été obligé de l'appeler. Je savais qu'elle était au travail, parce que c'était neuf heures, jeudi matin quand cet événement est arrivé. Je me suis senti comme un imbécile, mais je voulais l'aider. Mais j’avais lui, dit que je ne serai pas approché à cause de la tension. Cette sensation était forte, comme,"Ray, pourquoi ne lui donne-tu pas l'information, en lui donnant un coup de fil e donner les chapitre et les vers? Tu vas peut-être lui faire du bien, probablement."

J’ai y pensé et je me suis dit,"Très bien". Quoi pourrait probablement tourner mal en lui donnant le chapitre et les vers? Je l'ai appelée, ainsi que l’entière chose entière n'était pas sensée. Quoi qu'il en soit, elle était au travail à neuf le matin, alors je l'ai appelée chez elle.

Son enregistreur s’est mit en fonctionne et j'ai dit, "C'est Ray, lis chapitre 11 et vers 1:44 du Livre de Jean," et j’ai raccroché. Puis, j’ai dit à moi-même, " C'était étrange de ma part. Voyons ce que je puis sortir de ceci. " Aussitôt j’ai commencé à la lire encore, j'ai senti cette Présence, je ne sais pas comment l'expliquer, mais quelle que soit, j'ai eu un fort sens de la rappeler. Je ne sais pas pour sûr ce qu'était, mais j’ai senti que c’était extrêmement important de m’assurer qu'elle avait eu le chapitre et les vers appropriés.

Je ne peux pas expliquer cette sensation. Il m’est tout juste venu de nulle part. " Non," Je dis à moi-même, "C’est stupide. Je viens tout juste de lui avoir laissé un message. Elle va vraiment penser que je suis fou." Mais la sensation était si spécifique et puisque j'avais déjà pris cette responsabilité, je me suis dit, " Pourquoi pas ? " Alors je l'ai rappelé e laissé ce message sur son répondeur, "Je ne me rappelle pas si j’ai te donné l’approprié chapitre et vers, mais sois sûr de lire chapitre 11 et les vers 1:44 dans le livre de Jean, c’est important. " Je ne sais pas pourquoi j'ai souligné que c’était important.

Puisque l’entière chose était étrange et pas du tout comme moi, j'ai dit à moi-même, " C’est mieux que je le lis encore une fois." Alors j’ai commencé à lire le Livre de Jean, chapitre 11, vers 1:44. Je dois avoir lu les deux premiers vers, quand, mon Dieu, j’ai senti cette sensation. J’ai été au lit sur mon dos et j'ai senti cette chaleur, qu’est passé à travers mon coeur, vers les jambes, et à travers les bras. La chaleur était incroyable.

Et j'ai commencé à pleurer. J'ai commencé à pleurer!! (je dois faire noter que les parties de cette section sembleront différentes, parce que je viens tout juste de registrer cet événement. J'ai recommencé à pleurer incontrôlable.) J'ai commencé à pleurer!!... Je suis en train de pleurer... et je ne peux pas m'arrêter!... Je ne puis pas cesser de pleurer pour ce qu’allait... Moi… J’ai senti... J'ai vu.

J'ai vu cette sphère ou dôme de quelque sorte qu’instantanément est sorti de nulle part. Je pouvais voir à travers. Ce dôme protecteur est allé du pied à la tête du lit pendant que je m'étendais sur mon dos. Tout que je puis dire est que je pouvais voir à travers. Il a couvert le grand lit à une place. Mon corps est entré dans la position foetal et j'ai commencé à transpirer. Alors j'ai réalisé que c'était l'Esprit Saint. La Présence impressionnante était simplement puissante. Je me suis senti très bien, étrange, tout en même temps, et je me suis tellement vivant. Je me rappelle penser, est-ce qu’arrive ici? C'était complètement nouveau... Je dois m'arrêter ici, parce que je viens tout juste de ne pouvoir parler, car je suis en train de le revivre à plusieurs reprises

Bien, je suis de retour. Pendant cette entière chose tout ce que je pouvais faire était pleurer e dans les larmes j'ai vu mon amie. Je pouvais la voir ou je l'ai senti. Je pense que vous diriez tous les deux. Je ne sais pas exactement l’expliquer, mais mon âme est entrée dans son corps ou quelque chose comme cela. Je ne sais pas vraiment. J'ai expérimenté ses sensations, ce qu’elle sentait, ce que son âme sentait... (ici j'ai perdu le control pendant cette section de registration et j’ai commencé à pleurer.) Oh, mon Dieu, c’est si terrible... J'ai senti la terreur. J'ai senti... l’agonie... la douleur pas contrôlée. J'ai senti tout le mal lui fait. Je viens tout juste de les sentir. Mon Dieu... Mon Dieu, est ce qu’était çà qu’elle a senti? Aide-la! Aide-la! Mon Dieu.

Après j'ai la vu essayant de me parler et quelque chose l'a saisie par la gorge. Alors j'ai vu un démon ou quelque chose. Je ne sais pas ce qu'était, et il m’a dit, "Je l’ai et je ne vais pas la laisser aller! " Et pendant cette vision j'étais toujours pleurant, pleurant et pleurant au

Seigneur en voyant ce que se produisait devant moi dans un autre endroit ou monde. Le démon m’a dit, " Je l'ai eu par la gorge et je l'ai où je la veux et elle va rester ici. Je m’en fiche pas mal de ce que tu fais et je vais la garder."

La vision suivante était d'un manège, la sorte qu’on voit dans la cour de jeu de l’école. Ce démon, quel que soit, était en train de tourné mon ami autour et autour sur ce manège, la gardant dehors d'équilibre. Elle ne pouvait pas sortir du manège. Je pouvais la voir essayer, mais ce démon continuait à le pousser plus rapidement et plus rapidement pendant qu'elle se déplaçait au bord pour sauter, ainsi elle ne pourrait pas sauter en raison de la peur et de la vitesse du manège. Je pouvais la voir de nouveau au centre du manège pendant que le démon poussait le manège plus rapidement et plus rapidement. Je me suis senti si mal pour elle et si impuissant. Puis l'image s’est arrêtée.

Je me rappelle que le visage du démon ressemblait à Yoda du film Star Wars. Son visage avait la même tête formée que Yoda, avec les oreilles pointues et un petit nez. Après je me suis rendu compte de mes environnements. Je me suis rendu compte de moi-même pleurant comme un bébé, pas larmes de crocodile, je veux dire que je pleurais du profond de mon coeur, de mon âme. Je pleurais comme un enfant de trois ans qui avait été frappé et laissé saignant. Mes larmes étaient totalement hors de control.

Après les larmes ont changé en un sentiment de grande satisfaction et j'étais en paix et je me suis senti purifié. Je savais que c'était l'Esprit Saint qu’était venu pour me montrer cet événement et pour libérer ma douleur. Choses comme ceci n'arrivent pas à moi, parce que je suis le type que chaque chose doit être comme deux plus deux est quatre.

Je me rappelle quand j’allais aux réunions chrétiennes, j’étais toujours au fond de la salle observant ceux qui parler en langues et je me disais,"Regard-les, ils se rendrent ridicules. " Puisque la plus part d'entre eux n'était pas même sincère, ils faisaient simplement des bruits et voulaient être entendus. Ma soeur et moi nous avions l'habitude de les critiquer. Nous étions très critiqueurs, parce qu’ils étaient tellement hypocrites, et je savais qu'ils étaient hypocrites, parce que certains d’entre eux avaient toujours quelque chose à dire ou disaient quelque chose que n’a pas de sens.

Aussi maintenant je peux voir et dire que certains veulent simplement être écoutés, ils veulent attirer l'attention et veulent sembler chrétiens. Fondamentalement, j’étais assis au fond de la salle et je regardais et observais, et maintenant ici, quelque chose arrivait à moi. Mes deux plus deux ne fais plus quatre. J'ai été toujours un chrétien, au moins pour la plus part de ma vie. Je crois en Dieu, le Père, l'Esprit Saint et le Fils, Jésus Christ. Maintenant que j’y pense, j'ai eu un ou deux peu communs événements dans le passé, mais pas comme ceci. Mon christianisme était hors de control.

Parfois je dis à moi-même, "J’étais au lit voyant un dôme au-dessus de mon lit, éprouvant la Présence de l'Esprit Saint et me sentant bon intérieurement, mais la seule manière je pouvais l'exprimer, était en fondre en larmes. " "Ray, tu es normal." Cette expérience était si impressionnante, et je ne trouve pas les mots pour l'expliquer. Mon esprit pensait, " Ray, tu es en train de perdre le control." " Il y a quelque chose ici que ne va pas. Tu es en train de perdre ta raison. Il y a quelques minutes tu étais bien. Essaye-toi à l'attention. Contrôle toi-même. " Mais tout que je pouvais faire était pleurer.

J'ai essayé de me contrôler à intervalles, à une demi-heure à 45 minutes. Mon corps suait, en position foetale. J'ai senti la Puissance, la Gloire de l'Esprit Saint et ne s'arrêterait pas. Finalement j'ai pris un profond souffle et me suis composé et je me suis dit, " Ceci doit finir. " Alors je me suis levé et suis allé à la salle de bain. J'étais un peu étourdi. C’était comme j'avais bu. Je me suis lavé le visage et suis retourné au le lit en me disant, " Ray, tu es en train de le perdre, il y autre chose qu’arrive ici" Mais dans mon coeur je savait que c'était l'Esprit Saint, et… (Bon Dieu, la bouche et les lèvres sont sèches).

Je me suis dit, " Habille-toi et mange quelque chose." (parce que pour les derniers mois, j'avais mangé des salades chez Jack-in-the-Box, et j'avait perdu du poids et je me sentais très bien.) Après je me suis dit, "Commence la journée comme d’habitude, ressemble toi-même. " Alors je me suis habillé, sauté dans la voiture, et conduit un peu tremblant. Je me rappelle que j'ai tourné à gauche sur La Paloma, une rue inclinée raide, et tandis que j'étais approximativement trois quarts vers la colline la Présence de l'Esprit Saint m'a encore frappé.

Ah, mon âme... vous savez, quand vous voulez pleurer et vous avez la gorge serrée, et vous ne pouvez pas l'expliquer. Vous avez un frisson et un pressentiment. Vous essayez de le contrôler, mais vous ne pouvez pas. Après la gorge n’est plus serrée, et j'ai recommencé à pleurer. J'ai commencé à secouer la tête et je me demandais, " Est-ce qu’arrive ici ?" Ce n'est pas normal. Ce n'est pas moi. Je ne comprends rien." Je continuais à me dire, " Ray, contrôle-toi, contrôle-toi" "Est-ce qu’arrive ici?"

Je me disais ces choses et peut-être d’autres, comme j'ai conduisais vers la colline. J’étais dans la voiture pensant, "J’ai besoin de dire ceci a quelque un." "J’ai besoin de dire ceci a quelque un." "Je suis sans contrôle je suis." J'allais au restaurant pleurant comme un petit enfant. Alors je me suis essuyé les larmes de mes yeux devant le feu e je me suis, " Est-ce que je vais faire? " J’ai pris un profond souffle et j’ai essayé de me contrôler.

Pendant que je conduisais au parking du Jack-in-the-Box, j'ai vu la voiture d’une vielle amie. Je ne l'avais pas vu pour des années, mais c’était sa voiture. " C'est drôle, je viens tout juste de me dire que j’ai besoin de parler à quelqu'un. " L’amie à moi est mariée et a plusieurs enfants. C’était elle qui m'avait fait retourner à l'église catholique, il y environ 20 ans.

Je suis sorti de la voiture et allé au restaurant, en essayant de me contrôler. J’ai le vue assise toute seule à une table. Je me suis approché e j’ai lui demandé, "Sherrill, est-ce que tu es seule?"

Elle m’a regardé et a répondu, " Oui."

"Est-ce que tu as une minute pour parler?" J'ai dit.

"J'ai seulement quelques minutes, parce que je dois aller au travail."

Après elle m'a regardé bien dans le visage et a dit, " Ray, tu semble comme si tu aie vu un fantôme."

"Je pense de l’avoir vu."

Je suis allé à ordonner mon repas et suis revenu à la table et j’ai partagé avec elle mon expérience. Je la connaissais depuis des années et nous avions développé une bonne amitié pendant environ trois ans, avant qu'elle se soit mariée. Nous avions l'habitude d'aller ensemble à l'église pour longtemps. Nous y connaissions très bien, et nous savions où nous étions dans notre foi. J’ai lui dit que j'avais perdu le contrôle depuis que ceci s'est arrivé ce matin, et j'avais besoin de parler à quelqu’un quelqu'un.

"Est-ce que tu sais? Chaque matin je mange chez Jr. de Carl dans Pinole, mais pour quelque raison je suis venue ici. Je n’ai le jamais fait."

"C’était peut-être parce que j'ai besoin de parler à quelqu’un. »

Après avoir parlé pour quelque temps, je me suis maîtrisé et nous avons procédé parler du passé et de chaque et de nos familles. Puis elle est aller au travail et je suis allé chez moi. Quand je suis arrivé à la maison, ma sœur était en train de faire le ménage avec l’aide de mon fils, parce que nous avions des amis qui venaient le soir.

En montant l’escalier pour aller dans la cuisine, j’ai le vue nettoyer le comptoir de cuisine. Les meubles étaient partout. J'ai trouvé une chaise et je me suis assis.

"Cristina, ce matin m’est arrivé quelque chose."

Nous avions toujours plaisanté des gens avec visions. Je pense que nous n’étions pas chrétiens et nous étions toujours critiqueurs. Nous ne croyons pas de tout à ce genre de choses. Je ne sais pas mais aussi tôt elle a dit cela, je sentis comme si elle m’avait poignardé au coeur, et j'ai commencé à pleurer. J’avais perdu mon contrôle. Je veux dire que j'ai commencé vraiment à pleurer intensément. Je pouvais sentir mon âme pleurant en douleur pour ce qu'elle avait. Mon fils, en sortant de la cuisine, m’avait donné un regard que disait, "Que ce qu-il y a avec papa ?

" Je ne sais pas ce que m’arrive. Je simplement... tu sais."

Alors elle avait mis son bras autour de moi et nous avons commencé à prier. Il m’a fait bien prier, mais toujours sans contrôle. Mon fils m'a regardé avec des yeux qui disaient, le "Papa est en train de devenir fou " Je que ceci c'était environ une heure ou une heure et demie après ma première vraie expérience avec l'Esprit Saint. C’était ou e comment …….., le premier jour et soirée ont fini avec la Présence de l'Esprit Saint.

La deuxième visite de l’Esprit Saint:

Je vais vous dire quelques autres événements, mais je ne sais pas si l'ordre est correct. Ainsi l'ordre ne pourrait pas être correct, mais je vais vous les dire plus correctement que possible. Ils ont continué pendant plus de deux mois.

Quelques jours après le premier événement, j'ai appelé Alice, une amie à moi. Alice avait l'habitude d'aller à mon église Four Square, mais elle a cessé d'y aller, parce qu'ils ne l'avaient pas aidée. Elle n’a pas plus voulu entendre de cette église et a commencé à aller à une église mormone. C’est drôle, parce qu'avant qu’elle aie commencé à aller à l'église Four Square, elle était catholique.

Ceci donne une brève histoire de Alice, elle était une chrétienne très charismatique. J'ai l’appelé et lui a dit ce que s'était arrivé, que je n'avait rien compris et que je ne savais pas pourquoi c’était arrivé et franchement çà m’embrouillais.

" l'Esprit Saint est apparu, parce que tu étais en train de prier pour

quelque un d'autre et pas pour toi et l'Esprit Saint aime cela."

"Tu dois te sentir honoré. Je voudrais bien que quelque chose comme çà arrive à moi."

"Je ne me suis pas senti honoré et spécial. Je voulais simplement pleurer.

"S'il arrive encore, demande à l'Esprit Saint, pourquoi? L'Esprit Saint va te le dire, ou tu pourrais prier pour une réponse."

" Bien"

Ce soir-là, je ne me rappelle pas si j'avais ou pas prié pour une réponse ; en tout cas je ne me rappelle plus maintenant. Je ne peux pas expliquer l’impressionnisme de ce que s’était arrivé. J’étais en train de dormir quand la Présence de l'Esprit Saint est venue pour la deuxième fois. J'ai senti Sa Présence, et elle a simplement rempli ma chambre à coucher. C’était indescriptible, parce qu’il m'a réveillé avec une Force Puissante. Il a rempli toute la chambre et en un instant mon corps est allé encore en position foetale, et a commencé à trembler. Je savais que c'était l'Esprit Saint, parce que je l'ai senti et j'ai commencé à pleurer. Je veux dire, j'ai encore pleuré et fort, mais cette fois-ci la Présence de l'Esprit Saint était plus forte que la première fois. Je veux dire que ceci était fort. J'avais pensé que la première fois était forte, mais cette fois-ci c’était incroyable.

La première fois était une sorte de sensations avec des visions, mais cette foi il y avait communication, pas dans le sens des mots parlés, mais d’esprit à esprit ou Esprit à esprit. C'était un échange de pensées. Je ne disais pas mots avec mes lèvres. C'était une sorte de parler en images. L'Esprit Saint ne m'avait pas dit. Il m'a montré dans l’esprit les raisons pour lesquelles Il m’était apparu. J'ai simplement pleuré pendant la majeure partie de l’événement.

Essayez de comprendre ceci, j’étais en train de pleurer, pleurer FORT, mais mon esprit était calme et communiquait avec l'Esprit Saint et j’étais en contrôle ou quoi que ce que vous voulez l’appeler. Mais mon corps physique, tout qu'il pouvait faire était pleurer, et je veux dire PLEURER! Je ne veux pas dire larmes de crocodile. Mon corps a commencé transpiré en position foetale. Je ne sais pas si cette position foetale était pour protection, comme dans l'utérus ou pour croissance, mais je savais que l'Esprit Saint était dans ma chambre et je me suis rappelé ce que Alice m’avait dit, "Demande pourquoi?"

Pendant cette expérience des larmes j'avais assez de nerf pour demander, "Pourquoi Moi? Est-ce qu’arrive? " Je me suis senti comme si j’étais en train de perdre mon Esprit."

"Ray, nous sommes fiers de toi. Tu as été très sage, ne laisse pas ton amie vous perd l’équilibre," et l'Esprit Saint m’a réassuré.

"Pourquoi? Est-ce qu’arrive?"

" Je suis apparu parce que tu as fait trois choses. "

"Trois choses?"

Je commençais peut-être avoir plus de confiance, parce que je me sentais sauf et sûr, comme quand je parle à un bon ami. Ou peut-être

parce que l'Esprit Saint avait mon attention avec Sa Gloire, mais toujours je pleurais FORT.

L'Esprit Saint m'a montré des images dans mon esprit à partir d'octobre 1989, la fin de la semaine avant le tremblement de terre de la Californie. Environ vingt de nous célibataires nous sommes allés à Yosemite pour une retraite chrétienne. La plus part d'entre nous était allé à la chute d'eau qu’était à deux-trois kilomètres sur une traînée pointue. Sur le chemin vers le haut de la traînée il y avait un jeune homme d’environ vingt-huit ans. Il avait un sac à dos avec un enfant de huit ou neuf mois, et une mignonne petite fille marchant près de lui. Je pense qu'elle avait trois ou quatre ans.

Nous avions marché autour de lui, parce qu'il bloquait le sentier et marchait lentement et soigneusement en raison des roches pointues partout le sentier. Le sentier n'était pas très défini, mais il y avait un sentier. Bien, nous étions arrivés au somment pou voir la chute d’eau et nous somme y restés pour environ une demi-heure et ensuite nous avions descendu.

Je voyais ceci dans mon esprit clairement, comme si j'étais là. J’étais en train de le revivre encore une fois. Bien, presque un quart de kilomètre à partir de la colline ce jeune homme était assis sur une roche. Ce pauvre type suait terriblement comme s’il avait pris une douche avec les vêtements. Il avait même regardé comme s’il était étourdi. Sa petite fille de trois an regardait au-dessus du côté de la falaise et il avait toujours son enfant dans son sac de couchage. Ce type était totalement épuisé et il n'y avait aucune manière dans le monde qu'il pouvait aller plus loin.

Puis, quand notre groupe chrétien avait marché autour de lui et continué à descendre, pour quelque raison je m’étais arrêté et j’avais regard en arrière. Je pouvais voir que ce type avait des ennuis et je vraiment je ne savais pas quoi faire, tandis que je le regardais. Mais j'avais une douleur pointue à l'intérieur de moi, et je savais que je ne pouvais pas le laisser là.

J'avais rassemblé les nerves et je m’étais approché, "Est-ce que je puis vous aider? "

Il m’avait regardé, son visage était tout en sueur. Il y avait beaucoup de gens marchant près de lui et je pense qu'il avait senti sa virilité menacée. Il savait qu'il était coincé sur la colline avec ses deux gosses. Il avait atteint ce point dans son esprit où il avait réalisé qu'il avait fait une chose stupide.

Je pouvais voir qu’il me regardait du haut en bas, parce que j'étais un étranger et avait montré sa fierté, "Non, çà va. Je suis ne pas aller jusqu’à la chute d'eau, simplement parce que ma gosse a chaud. "

"Bon, si vous êtes en train de descendre, laissez que je vous aide avec les gosses."

Il m’avait encore regardé de haut en bas en disant," No, çà va."

"ça ne me dérange pas!"

Il avait fait une pause et à la fin avait dit, "Bien, merci "

Alors il s'était levé, et j'avais attaché mon manteau autour de ma taille, parce que ce jour-là il faisait très chaud et pris la main de la petite fille. Il s'était levé lentement et avait saisi l'autre main de sa petite fille, et il avait toujours l'autre enfant dans son sac de couchage.

Et nous avions commencé à descendre par le sentier. Pendant qu nous marchions, j’avais lui dit que j'étais ici avec des autres chrétiens

pour une retraite. Alors il avait commencé à me parler de sa vie et nous avions parlé de religion et de choses comme cela. C'était simplement une petite conversation, mais il a facilité la longue promenade jusqu’au fond. Quand nous étions arrivés au fond de la colline il m'avait présenté à son épouse et famille. Il nous avait pris du temps pour descendre parce que nous marchions à un rythme d'escargots.

Mais j’ai encore revécu l’entier événement. Puis l'Esprit Saint m’a dit, "Cela était la première chose que tu as fait. " Et j'ai pleuré... et j'ai pleuré... Je ne pouvais pas croire ce qu’arrivait. Je venais tout juste de pleurer.

Après l'Esprit Saint m'a montré Mary. Elle est une femme qui va à mon église. Elle est dans un fauteuil roulant. Je ne sais pas ce qu’elle a, mais elle a toujours les bras croisés sur la poitrine. Je pense que ses muscles et mains serrent. Elle a également difficulté à parler. Elle vit dans une maison de convalescence et quelqu'un de l'église la porte chaque dimanche à l’église

Ce particulier dimanche, Roland un ami à moi, l'a portée à l'église. Nous avions parlé dehors de l'église, et si je me souviens correctement, j'ai commencé à l'aider à la faire sortir de sa voiture. En ce particulier dimanche il y avait un spécial concert musical des chanteuses chrétiennes de la région de Los Angeles et Mary voulait s'asseoir au premier rang. Roland m'avait invité à m'asseoir avec eux. (Bon Dieu, ma bouche est sèche) Nous l'avons roulée au premier rang de l’église, mais il y avait seulement un siège pour Roland. Le seul autre siège disponible était derrière Mary, mais à sa gauche.

Le service de l’église et les chants avaient commencé. Pour quelque raison Mary avait attiré mon attention. Je n’avais jamais vraiment l'observée, et pendant le chant je pouvais voir sa lueur. J'ai senti la Présence de Dieu partout elle. Je ne puis pas l’expliquer, mais en l'observant j’étais touché. La Présence de Dieu était partout son visage et yeux, et elle venait tout juste de rayonner, assise dans son fauteuil roulant. Elle semblait absorber tout le chant. Pour quelque raison je ne pouvais pas détacher mes yeux d'elle, tandis que je l'observais et en même temps écouté les chansons. Elle était tellement accordée au chant dans le service de l’église.

Les chanteuses étaient toutes jeunes filles, environ quarante. Ils avaient de treize à dix-huit ans, toutes très jolies dans leurs tenues rouges. Elles étaient dans la fleure de l’âge et avaient toutes leurs vies devant elles. Elles étaient alignées le long des côtés des murs et à devant l'église. Mary était simplement assise rayonnant. J'avais essayé de sentir ce qu’elle sentait dans ce fauteuil roulant.

Mary a environ trente ans. Je comprends qu'elle avait l'habitude d'être une meneuse ou quelque chose comme cela dans sa jeunesse avant qu'elle a été frappée de ce qu'elle ait. La voici qui observait ces jeunes filles de treize à dix-huit ans, assise dans son corps qui ne peut pas même applaudire. Comme je disais, j'étais assis simplement en la regardant et ne pas prêter attention à toute autre chose. Mes yeux étaient fixes sur elle. J'avais senti la Présence de l'Esprit Saint avec elle, mais rappelez-vous que ceci étais avant que j'avais une vraie idée de la Puissance de la Présence de l'Esprit Saint.

Après le service, j’avais lui donné une grande étreinte et baiser et je lui avais dit que je l’aimais. Dans cette église tout le monde s'embrase et la plus part du temps où ils sont des étreintes hypocrites. En Christ,

J’avais lui donné une très grande étreinte affectueuse, et je l’avais serrée. Je ne puis pas expliquer pourquoi je l'avais fait. Simplement je l'avais fait.

Puis, après le service, nous étions allés à une réception de mariage. Cette après-midi-là, j'avais passé beaucoup de temps avec Mary. Simplement plaisantant avec elle, je lui avais dit qu'elle était sauvage, parce qu'elle avait mouchoir coloré autour du front. Je me rappelle, qu’elle s’était tournée, en me regardant le mieux qu’elle pouvait, essayant de me parler. Elle m’avait dit, " C’est le meilleur jour où j'ai eu depuis long, long temps." Ceci m'avait fait sentir bon intérieurement et depuis ce jour elle m’est devenue spéciale. Puis ma soeur et moi, nous avions quitté la fête. Puis l'image de Mary est disparue, et l'Esprit Saint m’a dit, " C’était la deuxième chose que tu as fait."

Alors la troisième chose m'a été montrée. Pour quelque raison la troisième chose m’a rendu perplexe, parce que c'était tellement une petite chose, mais l'image a commencé. C'était une nuit à Gateway un groupe chrétien. Ma soeur et moi nous étions allés un lundi soir. Elle ne va plus maintenant, mais ce lundi particulier elle était allée avec moi.

Il y avait une chanteuse de Los Angeles. Je pense qu’elle voyageait essayant de vendre ses disques aux mini-concerts dans les églises ou partout où elle pouvait chanter. Elle m'avait rappelé Mama Cass du groupe chanteur Mama et Papas. Elle était grande et grosse et elle n'était pas jolie, en plus elle ne chantait pas très bien. Je pense que les autres aussi pensaient qu’elle ne chantait pas bien. Je me rappelle avoir dit à ma soeur, " Elle n'a pas une belle voix, " mais elle avait chanté trois ou quatre chansons.

Quand elle avait fini de chanter, il avait une pause d’entracte fini avant l’attraction principale. L'orateur de la réunion avait annoncé que la chanteuse vendait ses disques au fond de la salle pour ceux qui voulaient les acheter. J’avais regardé autour, mais personne n’avait pas bougé. Ils étaient restés assis et après lentement ils s’étaient dirigés vers le bar pour se servir de l'eau, du café et des biscuits, et à toute qu’étaient offerts, mais personne n’avais pas acheté un disque.

J'avais vingt dollars dans ma poche pour payer le gaz. Je ne puis pas expliquer ce que j’avais fait . J’avais simplement vu la chanteuse sur la scène….. Je ne sais pas... Je suis un sculpteur et un artiste. Bien, j’avais acheté un disque stupide.

La vendeuse m'avait demandé, "Le quel voulez-vous ?"

"Donnez-Moi n’importe quoi."

Je lui avais donné une pièce de $20, mai elle n’avait pas d’échange. J’avais pensé acheter deux disques, mais je m’étais dit, " Pas question. J'ai besoin de l'argent pour le gaz." Alors elle avait appelé la chanteuse et en regardant son visage, je pouvais voir qu’elle était heureuse, parce que j'avais acheté un disque. Par ce temps ma soeur était revenue à notre table avec de l’eau et des biscuits.

Elle m'avait dit, "Tu as acheté un disque."

"Oui,"

Retournant à la maison elle m’avait dit, " Pourquoi as-tu acheté un disque?"

"Je ne sais pas."

"Elle ne chante pas bien."

"Oui je sais, mais je suis un artiste, et je sais comment je me serais senti si j'avais une exhibition et personne n'avait pas rien acheté. J’ai eu de la peine pour elle."

Ma soeur est extrêmement prudente avec son argent et dix dollars pour un disque étaient beaucoup d'argent pour elle. Tout ce que je peux encore dire est que je ne sais pas pourquoi je l'ai fait, je l'ai simplement fait. Puis l'image arrêtée et l'Esprit Saint a dit, "C’est la troisième chose que tu as fait."

Parfois çà me fait mal parler de ces choses-ci, parce que je revis les événements. Bien qu'ils aient été de bonnes choses, je me suis senti bien quand je les ai faits. Je les ai simplement faites, pas de raison. Laissons-çà et continuons.

Quoi qu'il en soit, pendant cette expérience des événements j’ai vu dans mon esprit que j’étais encore en train de pleurer par toutes les visions. Puis l'Esprit Saint m’a dit par cette communication, que je pouvais avoir tout ce que je voulais.

L'Esprit Saint m’a dit, " Je te donnerai tout ce que tu veux." C’était merveilleux. C'était tellement merveilleux entendre çà.

Puisque je savais qui parlait, et l'Esprit Saint a répété, " Je te donnerai tout ce que tu veux, tout. Je te dis la vérité."

Je savais que je suis raisonnable, et que l'Esprit Saint va me donner n'importe quoi simplement pour ces trois choses. Mais l’entière chose n'a pas du sens pour moi, parce que mon corps ne pouvait pas l'accepter. Il semblait incroyable, je ne l'ai pas dit, mais c'était ce que je sentais. Alors j’ai recommencer a pleurer, pleurer et pleurer et encore pleurer de plus. Je me suis senti très bien intérieurement, et je n’ai pas put l'expliquer.

J'ai simplement pleuré et pleuré, mais tout à coup, mon esprit a commencé à marcher comme une voiture très rapide, et j'ai pensé que j’ai besoin de ceci et de cela: Je veux que mes affaires soient couronnées de succès; Je veux ma maison finie. Toutes ces choses passées dans mon esprit et pour quelque raison, j'ais commencé à pleurer plus fort et plus fort et plus fort au point que je n’ais pas pu même dire ce que je voulais si je pouvais.

Alors quelque chose a simplement a fait tilt et mon esprit s’est arrêté. Je lui ais dit, "Je veux être avec Toi. C’est tout ce que je veux." (ma bouche est sèche)

Ensuite la chambre est devenue silencieuse. L'Esprit Saint a dit qu’il veut entendre ma confession, et j'étais toujours en train de pleurer, essayant de penser ce que je devrais confesser. J'ais pensé à quatre ou cinq choses et j’étais en train de pleurer toujours par cet événement. Je dois continuer à le dire parce que mon corps était en un monde et mon esprit ou esprit en un autre monde.

Bien, j'ai pensé à mes pêchés et commencé à les dire ou à les penser. Mais avant d’avoir commencé, je ne puis pas expliquer ce qu’est arrivé. Pendant que j’ai commencé à les penser et dire, ils étaient effacés de mon esprit, un sentiment très étrange. Comme si j'avais une amnésie. Aussitôt j’ai commencé à me confesser, le péché est effacé de mon esprit. Et c’était comme çà pour tous les autres et jusqu’aujourd’hui je ne sais pas ce que j'ais confessé. Bien, je venais tout juste de confesser touts mes pêchés e je me suis senti très bien.

Je me rappelle avoir beaucoup sué après dans la position fœtale et ma bouche était sèche que j'ai besoin de descendre pour boire quelque chose.

Alors je me suis excusé et j’ai dit à l'Esprit Saint, " Je dois aller en bas pour boire quelque chose, parce que j'ai soif. Vraiment, ma gorge est sèche, "

J'ai dit çà, ne sachant pas si c’était approprié y aller. Mais j’étais tellement déshydraté que mon corps ne peut plus y prendre. Alors je suis allez en bas et pris une boisson de réfrigérateur, mais j'ai senti la Présence de l'Esprit Saint avec moi quand je suis entré dans la cuisine. Je ne puis pas expliquer le sentiment. J’ai seulement su que l'Esprit Saint est descendu avec moi. J'ai même vu mon propre visage dans l'esprit faisant une expression peu commune. Je ne sais pas, mais je voyais mon propre visage dans mon esprit.

"Est-ce que tu es là ?"

Et l'Esprit Saint m’a répondu, "Oui, Je suis."

"Oh!"

J'ai fermé la porte de réfrigérateur, bu ma boisson et je me suis senti …… le mot n'est pas étrange. Je me suis senti bien, mais je trouve bizarre et peu commune cette entière chose de l'Esprit Saint me suivant en bas.

Pendant que j’ai monté les escaliers, j'ai dit,"

"Oui, je suis."

J’ai sauté sur le lit. J'ai senti paix, sérénité, et très bien. J'ai dit à l'Esprit Saint, " Tu sais, çà c’est nouveau, c'est étrange, mais je ferai tout ce que je peux. Je ferai tout ce que Tu vas demander. Seulement ne me donne pas plus que je puis prendre." Et l'Esprit Saint m'a rassuré. Je ne sais pas, mais je me suis simplement senti très bien intérieurement et je ne peux pas même l'expliquer. J'ai vraiment dormi bien cette nuit-là.

Le suivant mercredi, je suis allé au service de l'église Four Square, et je suis devenu nerveux. J'ai senti l'inquiétude, la tête me tournait, et les genoux faibles. Après le service, j'ai projeté parler à mon amie spéciale pour voir si elle avait lu le chapitre 11 du Livre de Jean. J'ai le vu entrer dans l'église, mais quelque chose m'a influencé de ne pas lui parler, et rester loin. Après le service, j'ai pratiquement couru à ma voiture et suis allé chez moi

En allant à la maison j'ai commencé avoir des pensées méchantes, comme je déteste cette personne ou je déteste mon ami, parce qu’il me déteste ou pour me donner des regards sales. J'ai eu toutes sortes de choses stupides dans mon esprit que normalement je n'ai pas. Alors j'ai commencé à dire, "Satan laisse-moi seul au nom de Jésus Christ," Et les pensées s'arrêtaient, mais seulement pour quelques secondes. Après elles revenaient et je répétais, "Satan laisse-moi seul au nom de Jésus le Christ. "Puis elles s'arrêtaient encore. Ceci a continué pour tout le trajet jusqu’à la maison.

En rentrant chez moi, j'ai eu une sensation d'appeler mon amie Susan. Je connais Susan depuis peut-être un an ou ainsi. Je lui parle sporadiquement. J'ai son numéro de téléphone au fond de mon journal écrit avec stylo-feutre en grands caractères. J'ai eu cette sensation de l'appeler, mais je n'ai pas su pourquoi. C’était peut-être pour partager cette nouvelle expérience. Je suis monté dans ma chambre pour l’appeler et quand j’ai commencé à composer son numero, j'ai noté que manquait le dernier chiffre de son numéro de téléphone.

Il n'a pas disparu avant mes yeux, mais un chiffre manquait, et puisque j'avais ces pensées méchantes venant à la maison, j'ai me suis dit, " Un moment! Ceci n’est pas certainement deux et deux fait quatre. " J'ai commencé à faire les cent pas et décidé d'aller en bas dans mon meuble d'archivage et regarder mes vieilles factures de téléphone, et voir si je pouvais trouver son numéro de téléphone. C'était un appel à l’étranger et j'ai su que ce serait là. Après que j'ai trouvé le numéro de téléphone, je suis remonté et l'ai appelée. Sa mère a répondu disant qu'elle était dehors pour la soirée.

Tout çà commençait à me rendre nerveux, ainsi, j’ai recommencé à faire les cent pas, en me disant, " Qu’est ce qu’arrive ici ? Quelque chose est arrivée au numéro de téléphone de Susan, " J'ai appelé mon amie Alice, mon amie mormone chrétienne, espérant qu’elle avait assez de bon sens chrétien de m'aider. J'ai dit à Alice ce que s'était arrivé et je ne pouvais pas comprendre la raison par où le numéro de téléphone n’avait pas le dernier chiffre.

J'ai lui parlé des pensées méchantes, et elle a répondu, "Ray, tu es en train de prodiguer tes soins aux gens et Satan ne veut pas que tu prodigue tes soins aux gens. C'est pour çà qu’il t’attaque."

"Oh, VRAIMENT?" Ce qu'elle a dit m’a effrayé et m’a fait sursauté.

"Laisse-Moi priez l'Esprit Saint pour te protéger."

Maintenant, j’ai commencé être inquiété. Il ne prend pas beaucoup pour m'inquiéter. Elle a commencé à prier. Ceci s'est arrivé par téléphone à 10:30 P.M., après le service à l’église, presque une semaine après la première apparition de l'Esprit Saint. Comme Alice a commencé à prier, sa fille a commencé à pleurer. Je pouvais l'entendre dans le fond, mais Alice a simplement continué à prier et sa fille a augmenté à pleurer.

"Alice je ne puis pas entendre ce que tu es en train de prier."

Alors Alice a prié plus fort dans le téléphone. Et en même temps sa fille pleurait de plus et plus fort et plus fort et plus fort. En tant que sa fille pleurait plus fort et plus fort, je ne pouvais pas entendre un mot de ce que Alice était en train de dire.

"Alice, tu dois crier, parce que je ne peux pas t-entendre."

Alice continuait simplement prier et prier. Elle s'est arrêtée pendant une seconde et a hurlé, " NE T’INQUIETE PAS, l'Esprit Saint peut m'entendre, tu ne dois pas m'entendre. "

Alice a simplement continué à prier, prier et j'ai simplement continué à écouter boucans et bruits entre Alice et sa fille. Alors la fille de Alice a crié tellement fort que finalement Alice m’a dit, "Je ne peux pas plus. Je te téléphonerai plus tard, je t’aime." Et a raccroché.

J'étais vraiment confus. J'ai continué à me dire, " Qu-est ce qu’arrive? " Après j'ai eu encore cette sensation, ces sentiments fous que je devais prodiguer mes soins à mon fils Steve et lui parler. Je ne savais pas de quoi, en plus c’était tard. Il était en bas dans sa chambre, et je suis descendu pour lui parler et expliquer pourquoi je pleurais la semaine, précédente, quand j'étais retourné du restaurant de Jack-in-the-Box. Je voulais lui expliquer ce qu’arrivait.

J'ai frappé à la porte de sa chambre à coucher et il m'a laissé entrer. Nous avons un petit chien noir, que s’appelle Leroy. Il a continué à sauter sur moi sans s’arrêter. Il saute toujours sur moi. Je pense qu’est normale pour lui, mais lui ne m’a laissé pas seul. Alors je me suis assis sur le bord du lit et Leroy a essayé de lécher mon visage en continuation, comme il a toujours aimé faire. Mais il ne laissait pas parler à mon fils au sujet de l'Esprit Saint, et de l'événement de la semaine précédente.

J'ai continué à le retirer et il a continué à revenir. J’ai le jeté loin, et il a continué à retourner. J'ai pensé que c’était normal pour Leroy, parce qu'il a la bougeotte. Mais j'étais très sérieux de parler à mon fils de l'Esprit Saint, et j'ai essayé de répondre à ses questions, parce qu'il est à l’école scientifique de L. Ron Hubberd. Et j'avais essayé de le contacter pour la dernière année. J'ai pensé, " Je pourrais aussi bien essayer maintenant, puisqu'il est disposé d’écouter." Et j’ai commencé à lui parler.

Tandis que je parlais à Steve, je disais à Leroy dans mon esprit," Va-t-en Satan, au nom du Christ, " et puis, Bon Dieu! Je pourrais jamais, jamais, jamais décrire cette source d'énergie, ce Pouvoir, ce que vous voulez l’appeler. Elle a rempli la chambre avec une telle énergie ou pouvoir que l'intensité sentie était comme j’étais en train de jouer avec des armes nucléaires. Leroy est resté simplement pétrifié et il a reculé.

Vous savez, quand vous grondez un chien et la tête baisse, et ils ont triste regard. C'est dans cette manière que Leroy s’est comporté,

et je ne lui avais pas dit un mot. Je l'ai seulement dit dans mon esprit, mais Leroy a lu d’une manière ou d'autre mon esprit, et il a reculé. Mon fils ne s’est pas rendu compte de ce qu’arriver dans l'esprit, tandis que j'ai observé Leroy du coin de mon oeil. J'ai juste continué à répondre aux questions de Steve à propos de l'Esprit Saint. Leroy a reculé, mais seulement pour une minute ou deux.

Puis Leroy a sauté sur le sol pendant que j’étais assis sur le lit, et essayé encore de lécher mon visage. J'ai simplement continué parler à mon fils, et regardé vers le bas Leroy disant, "Satan, calme-toi, au nom du Christ ", et j'ai senti l’incroyable force d'énergie. Je n'oublierai jamais cette sensation d'énergie et de pouvoir. C’était simplement impressionnant, et Leroy a semblé fondre sur la place et après il a reculé. Je crois que je pouvais avoir tué notre chien seulement en lui disant de mourir. C'est à cause de beaucoup de Pouvoir dans la chambre.

Mon fils n'a rien senti, mais je l’ai sûrement senti, et je suis plus que sûr que Leroy aussi l’a senti. La chambre est restée avec ce Pouvoir sans limites jusque je suis sorti. Comme j’ai déjà dit, "Je n'oublierai jamais cette expérience de Puissance. C’ÉTAIT SIMPLEMENT INCROYABLE! " J'ai fini de prodigue mes soins à mon fils et je lui ai dit, "Si tu veux encore parler un peu plus fais-me le savoir." Je lui ai dit de lire la Bible, et lui donné les chapitres et les vers que j'avais donné à mon amie. Après je suis monté et allé au lit, effrayé, et inquiété des événements.

Avant, c’était dans mes rêves, et j'ai été protégé. Maintenant, j'ai senti que la protection était un peu plus lâche. C'était totalement nouveau, peut-être maintenant j'étais exposé à quelque chose de plus fort. Les attaques étaient un peu plus fortes, mais seulement maintenant je comprends qu'elles étaient réellement des attaques. J'ai été vraiment effrayé, je n'ai pas su ou compris ce qu’arrivait. Je n’ai pas pu comprendre, et je ne sais pas comme l’expliquer avec des mots.

J'ai appelé ma soeur, en lui disant ce qu’était arrivé. Elle est devenue effrayée et appelé mon frère à Washington et mes parents à Vacaville. Je n'ai aucune idée de ce qu'elle a leur dit, mais je crois qu’ils ont pensé que je devenais fou. Rappelez-vous que tout çà est arrivé après une semaine que j'avais prié pour mon amie spéciale et après la première apparition de l'Esprit Saint.

J'étais tellement effrayé que j’ai commencé appeler tous ceux qui étaient sur la liste d’adresses, mais c'était onze heures de la nuit et j'ai seulement eu leurs répondeurs. Les choses qu’arrivaient étaient continuaient terrifiantes moi, et je ne savais pas comme me protéger. Mon christianisme était complètement indépendant de ma volonté. J'ai continué à téléphoner à tous le gens que je connais, essayant de trouver quiconque à m’écouter.

J'ai besoin des instructions sur la façon de me protéger ou prier ou quelque chose qu’aurait aidé, et çà m’étais égal quoi que soit. Enfin je suis arrivé à la dernière personne sur ma liste, et c'était Jim. Il n'a pas voulu me parler parce que c’était tard pour lui. Je lui ai dit que c’était important, et je lui ai expliqué ce que c’était passé. Alors il a commencé à prier pour moi, et j'ai prié pour lui. Après que nous avions fini de prier j’ai raccroché et je me suis senti en paix. Alors je suis allé au lit et essayé de dormir.

Le lendemain j'ai contacté Susan, la fille avec le chiffre manquant de son numéro de téléphone. J'ai partagé avec elle les événements qu’étaient arrivé. Nous avons partagé des expériences dans le passé. Nous pouvions nous dire toute les chose en beaucoup d'occasions nous avons passé le temps au téléphone critiquant les chrétiens, les rouleaux saints, et les orateurs de langue. Susan a un ami qu’est impliqué dans ce secteur du christianisme. Je ne crois pas que l’ami de Susan est un chrétien aussi sérieux qu'elle essaye de faire croire aux gens; mais toujours nous commentons les choses qu'elle fait.

"Ray, est-ce que tu es en train de devenir comme eux?"

"Je ne sais pas, je ne puis pas expliquer çà, mais pour quelque raison, j'ai dû t’appeler, et te dire ce que s'est arrivé." Elle a dit,

"Est-ce que tu es sérieux?"

"Je suis SÉRIEUX!! Je ne puis pas expliquer ce qu’arrive, et pour quelque raison, j'ai dû t’appeler."

Puis Susan m’a confié,"Tu sais Ray, j'ai été très déprimée les deux derniers ou trois jours. J'avais pensé au suicide, et personne ne le sait, mes parents non plus " Alors je suis devenu silencieux. Elle a continué, "Ce que tu me dis vraiment signifie quelque chose."

"Tu sais Susan, je ne sais pas pourquoi je devais t’appeler, et je ne sais pas ce que je dois te dire. Je n'ai pas des réponses. Tu sais, çà c'est totalement nouveau et étrange à moi. Tout ce que je sais est que je devais t’appeler, et te dire ce que m’est arrivé."

Plus tard dans la semaine nous nous sommes rencontrés pour parler. Par la suite elle est allée à l'église avec moi.

Quelques jours plus tard, j’ai parlé à mon amie mormone, Alice, qui me donne des conseils chrétiens, et je lui ai dit que chaque matin je me réveillais avec mon maillot complètement humide de la transpiration.

"Pourquoi ne prie-tu pas pour çà ? Voit si tu a une réponse."

Cette nuit-là j'ai prié, et j'ai reçu une réponse dans un rêve. Le rêve était... Je veux dire, je me suis même vu chanter et louer Dieu. J'ai continué à dire, " Oh Dieu, Tu es tellement Beau, je T’aime. Tu es tellement Grand. Tu es le Plus Grand. Toute la Gloire à Dieu." Un après l’autre, je lai fait pour toute la nuit et Satan m'a attaqué, tandis que j’ai donné éloges à Dieu. Je ne sais pas sûr, mais j'ai été laissé avec ce sentiment.

Et je pense que l'Esprit Saint m’a protégé, parce que l'Esprit Saint m'a assuré qu’on ne me donnerait pas plus de ce que je pouvais prendre. Ainsi, Il doit avoir effacé les mémoires des attaques et des éloges à Dieu dans mes rêves. La seule chose pour sûr était que quand je me suis réveillé tous mes vêtements étaient humides de sueur pour la guerre dans mon sommeil.

Ceci m’a fait sentir que j’étais à l’abri de tout danger, parce que j'ai senti que l'Esprit Saint avait tenu sa parole, et on m’a montré se qu’était en train d’arriver. Peut-être l'Esprit Saint a su que je n'avais pas la force spirituelle pour résister aux attaques. Maintenant, en évoquant le passé, je pouvais voir que j'étais vert. Je ne savais rien du tout de la guerre spirituelle, et encore je ne sais toujours pas assez. Je ne pouvais pas prendre les coups de Satan. J'étais vulnérable et l'Esprit Saint a simplement effacé quoi que s’était arrivé pendant les attaques de la nuit.

Je me couche toujours tard et ces événements du matin sont durs pour moi. Dimanche matin vers 4 AM, l'Esprit Saint m’a dit d’appeler mon amie spéciale.

Bien, puisque nous avons eu un argument plus tôt et nous ne parlions pas et c'était quatre heures le matin, j'a dit, "Non! Pas question! Je ne vais pas l’appeler e lui dire. Je ne vais pas dire une telle chose." Je me suis senti fort à ce sujet.

"NON!"

" Je ne ferai pas ceci! Je ne ferai pas ceci! Je ne ferai pas ceci! " Je l'ai dit fort, "JE NE FERAI PAS CECI!!" Je l'ai combattu pendant une heure.

"C'est cinq heures, c’est trop tôt."

L'Esprit Saint voulait que je l'appelasse à cinq heures. Je me suis dit, "C’est complètement idiot." Je me suis senti imbécile et fou, parce qu’avant j'avais partagé quelques choses avec elle et après j’avais lui envoyé tout ce qu’était à elle: magnétophone, tableaux etc., avec une très jolie lettre. Maintenant, une semaine plus tard l'Esprit Saint voulait que j’aie l'appeler et lui dire mes sentiments les plus secrets et plus profonds et lui dire que je l'ai aimée.

"Tu es en train de plaisanter!"

Alors j’ai commencé à prier. J'ai dit, "Peut-être à six heures." " Peut-être à six heures."

J'ai espéré m’endormir et que tout cela sera oublié au coucher du soleil, mais l'Esprit Saint ne m’a pas laissé seul. Je me tournai et retournais jusqu'à une minute à six heures. J'étais encore éveillé et priant pour ce sujet. Je ne le voulais pas faire! VRAIMENT JE NE LE VOULAIS PAS LE FAIRE!

Il était arrivé au point où j'allais être obéissant ou pas. J'ai regardé la montre, c’était 5:59 AM, et j'ai continué à dire, "NON! NON! NON! NON! S’il te plait! Je ne veux pas le faire, je ne veux pas le faire! Non, s’il te plait! Je ne veux pas le faire! " J’ai tout juste continué le répéter à plusieurs reprises, et à six heures j'ai dit, " Oh, que diable!"

Alors je l'ai appelée, et son répondeur téléphonique se mis à marcher, "Bonjour, c'est moi Ray. Nous devons parler, si tu veux me parler, appelle-moi, mais si tu ne veux pas, je comprendrai " et je raccrochais.

Je me sentais soulagé, la pression avait disparue. J'ai dit à l’Esprit Saint, "J'ai fait mon travail, c’est fini et fait, j'étais obéissant. J'ai essayé, mais elle n'était pas à la maison, c’était le répondeur." J'étais si heureux que c’était le répondeur et pas elle. Je me suis dit, " J'ai fait mon travail! " Bien, je me suis endormi et le téléphone a sonné à sept heures, et j'ai su qui était.

"Bonjour, " et elle m'a donné un morceau de son esprit.

"Tu ne devrais pas m'appeler à six heures le matin! "

Elle a essayé d'agir folle, mais elle ne l’est pas. Elle m’a donné des prétextes pour son estime t je le savais. Elle n'était pas obligée de m’appeler, j’ai seulement l’écoutée. Nous avons parlé pendant environ une heure au sujet de notre rapport. Je lui ai dit que j’étais mal à l’aise en la voyant à l'église avec toute la tension, et elle a répondu qu'elle y travaillait pour çà. C’est arrivé le moment que je devais ouvrir mon coeur et lui dire ce que l'Esprit Saint m'avait demandé de faire. Je ne voulais pas encore le faire. Je m’interrogeais si le faire, ma à la fin j’ai le fait.

"Je veux vous dire que quelque chose, mais je me sens très maladroit." Elle est devenue très silencieuse.

"Je t’aime. Je t’aime de tout mon coeur, et tu me manque et çà me fais mal quand je te vois souffrir. Çà me fais mal en te voyant plaisanter et faire le pitre essayant d’être drôle et mignonne, parce que tous ce que tu veux est attention. Je sais que tous ce que tu cherche est amour, et

quelque-un t’embrasser, te baiser e te dire qu’il t’aime. Çà vraiment me blesse de te voir dans cette manière," et j’ai dit des choses personnelles.

Je me rappelle avoir encore lui dit comme j’étais mal à l’aise à dire ces choses-là.

« Çà m’est très difficile de me rende vulnérable à cause de çà. C’est très dur. J’essaye de faire la paix, mais je fais ce que je dois faire."

Il y a eu un autre moment de silence, "Ray, pour les trois derniers jours j'ai prié que tu m’appelasses."

" QUOI?"

"Pour les trois derniers jours j'ai prié que nous parlassions. Mais je ne peux pas t’appeler, quelque chose m'arrêtait de t’appeler. Je ne pouvais pas t’appeler."

J'étais silencieux. Alors j'ai su pourquoi l'Esprit Saint a voulu que je l'appelasse. C'était pour moi une leçon d’obéissance. L'Esprit Saint travaille en manières peu communes, personne peut voir l'image entière. Bien, c'était dimanche matin, et je l'ai vue à l'église, tout c’était bien passé ce jour-là et les jours à venir, mais une semaine plus tard les choses étaient retournées comme avant, avec toute la tension.

J'avais combattu mon obéissance ce dimanche matin-là et ma récompense était amitié pour quelques jours. C'est une honte que çà n'a pas durée, mais ces jours-là étaient beaux. Jusqu’aujourd’hui elle m'appelle, écoute ma voix et accroche sans dire un mot.

Quelques semaines plus tard je me suis réveillé avec un rêve en allant à l'église Four Square, mais trois semaines auparavant l’Esprit Saint m'avait dit de ne pas y aller à cette particulière église.

L'Esprit Saint m’avait dit, " Je voudrais que tu t’arrête d'aller à cette église. » Alors j'ai dit à tous mes amis de cette église que je n’allais pas plus. Maintenant, trois semaines plus tard l'Esprit Saint me dit de retourner. J'étais ainsi contrarié, je me suis senti comme si j'étais pris pour un imbécile. J'avais un temps difficile pour m’occuper de ceci, vas-y, n’y vas pas. Je pense que l'Esprit Saint était en train d’essayer de m'enseigner l'obéissance. J'ai eu un sentiment défini de rébellion, mais quand vendredi matin l'Esprit Saint m’a dit de retourner, je me suis dit, " quelque chose surprenante va arriver, peut-être je parlerai à mon amie spéciale, ou je verrai quelque chose d’inattendu."

Mais je n'ai pas parlé à personne. Mon amie spéciale n'est pas là et rien n’est arrivé; cependant le sermon était sur l'obéissance. Peut-être j'étais censé écouter ce sermon, vraiment je ne sais pas. Je voudrais pouvoir comprendre ces choses et mettre les morceaux ensemble. Je voudrais faire travailler mon esprit et voir ce qu’était avant. (je suis frustré maintenant, c’est environ 9:45 AM, et je n'ai pas vraiment commencé ma journée, mais je ne sais pas...)

Commentaire:

C’est étrange, même maintenant, trois ans après le fait je me sens sous attaques pendant que je tape à la machine cet événement, et vraiment je n’ai pas personne à qui me tourner, je me sens si seul. Je me sens comme je vais exploser. Vraiment Satan est en train de m’attaquer cette minute. Peut-être parce que j’ai presque fini le premier brouillon de ce livre. Je suis en train de tapé à la machine le début de dernier livre. Je voudrais pouvoir expliquer les attaques spirituelles, mais il n'y a rien que je puisse faire, seulement avoir confiance en Christ pour me livrer. Bon Dieu, maintenant çà fait vraiment mal, "Seigneur, s’il te plait, aide-moi, parce que je ne peux pas plus prendre de çà."

Retournant à mon magnétophone:

Je n'avais pas senti fort ces deux ou trois dernières semaines. J'avais daté un peu plus, faisant plus de choses et m'amusant oubliant tout çà. Je ne sais pas si c'est bon. Je suis allé danser avec une amie et elle est m’a beaucoup aidé. Pouvoir seulement parler à quelqu'un de tout çà, m’a aidé beaucoup.

Ces attaques, les visions ou quoi que vous vouliez les appelés commencent à m’épuiser et parfois je me sens perdant. L'intensité des événements et les visites des esprits obscures sont simplement incroyables. Je ne sais pas, quelque chose va dans l'esprit, et simplement je ne sais pas quoi. Je crois définitivement à l'Esprit Saint, le Père et le Fils; tous les trois, mais je sait en toute rationalité que Satan également est là.

Je viens tout juste de me réveillé. Je me sens tendu, mais je ne me sens pas mal au sujet de ma stabilité mentale. Je me sens parfaitement en tact, mais je ne puis pas expliquer tout cela. Tout que

je puis dire est qu'il y a un autre monde dehors là, et je pense que

la plus part des gens sont aveugles au sujet du diable et des choses de cette nature. Ils sont ainsi enveloppés dans leurs vies et des choses de la société, essayant de gagner leur vie, qu'ils ne voient pas vraiment le monde d'esprit. Je peux dire que même les chrétiens ne connaissent pas çà. Je demande des questions aux prêtres et à d'autres membres du Corps et ils deviennent effrayés ou ils pensent que je suis fou pour poser des questions au sujet du monde d'esprit, puisque choses comme çà n’arrivent pas. Les gens les lisent dans les journaux ou les voient dans les films et c’est ou ces types d’événements sont censés rester.

Je ne sais pas pourquoi je parle sans arrêt, seulement... Je ne sais même pas pourquoi j'enregistre çà, mais peut-être quelque chose va arriver à ces bandes, peut-être les gens vont les employer. Je ne sais pas. Parfois les choses spirituelles sont tellement intenses et angoissantes, mais certainement vraies, seulement je ne puis pas voir l'entière image. Mais je sais que je suis guidé, étant montré certaines choses. Je vois ces choses simplement comme je vois l'ampoule dans le plafond en ce moment.

C’est si vrai, mais ces choses sont d'un autre monde. Pendant un moment, je l'ai nié, parce que j'ai pensé que j’étais en train de perdre mon esprit. Maintenant je connais le côté sérieux. L'univers est mis ensemble en manière extrême et complexe, mais pourtant si simple.

Simplement indiqué: Jésus Christ, le Père, et l'Esprit Saint, et n'oubliez pas Satan. C’est fondamentalement simple, je crois qu’il y peu de temps, parce que j'ai eu des visions à ce sujet, et vraiment avant je n'ai pas jamais éprouvé ce genre de choses.

J'ai parlé aux autres et j’ai perdu ce qu’on appelle amis et les prêtres m’ont dit de tenir fermé ma bouche. Parfois les attaques physiques sont vraiment intenses, je croie que je suis dans un certain genre de guerre spirituelle. J'ai commencé à lire davantage la bible et autres livres, essayant de lire autant que je pouvais et aussi plus rapidement que je pouvais. Personne ne semble n'avoir aucune réponse. J'ai commencé à voir des choses et à éprouver des événements que je ne puis pas expliquer et j'ai un temps difficile essayant de rester équilibré.

Le dimanche matin suivant, je me suis réveillé avec une vision de Jésus Christ accrochant sur la Croix, et d’une manière ou d’une autre j’ai pu voir avec les yeux de Christ et je ne puis pas l'expliquer. Il y a ce jeune homme appelé Charles qui va à mon église. Il a un défaut de naissance. Il est petit, avec grande personnalité et un esprit très intelligent. Je crois qu'il est plus intelligent que beaucoup de gens que je connais, et dans cette vision, j'ai vu Charles chanter et glorifier Dieu avec ses mains vers haut, et il mettait dans ses éloges tout son coeur et âme.

Je voyais Charles au-dessus et regardant vers le bas à travers les yeux de Jésus Christ. Je pouvais même voir les larmes dans les yeux de

Charles pendant qu'il priait, chantait, et glorifiait de tout son coeur. Cette vision m'a touché, parce que j'a pu sentir l'intensité de ses prières dans mon coeur. Je me suis senti comme si Jésus eut enlevé mon esprit de mon corps et placé dans corps. Je sentais ce que Christ était en train de voir et sentir et j'ai pleuré. Je suis venu tout juste de pleurer. Je ne peux pas l'expliquer, j'ai simplement pleuré, parce que je pouvais sentir Son Amour pour Charles.

Christ m’a dit, pas avec des paroles, mais dans l'esprit, "Ray, va dire à Charles que Je l'aime. Que Je l'aime de tout Mon Coeur et quand son moment viendra, il va être avec Moi au paradis. Dis-lui que J'aime comme il chante, J'écoute ses prières, et Je vais Me prends soin de lui, et le protéger. Vas-y maintenant et dis-lui!"

Vous devez comprendre que Ray Aguilera croit que deux plus deux égales quatre, et allant chez quelqu'un et lui dire, "J'ai un message de Dieu," ne me sembler très bien, mais j'ai senti une forte urgence d'être obéissant.

D’une manière ou d’une autre, je devais le faire, et je ne savais pas comment le faire et quoi dire. Je n'aime pas que les gens pensent que je suis fou. Je veux dire de toute façon que toutes ces expériences étaient réelles. Je suis allé à l’église Covenant ce dimanche-là et après je suis allé à l'église Four Square ou Charles y allait. Je l'ai vu dehors en train de parler à deux hommes.

"Charles, j'ai un message pour toi."

"Ray, quel message?"

J'ai regardé les deux hommes et j'ai dit, "Est-ce que nous pouvons parler en privé? " Je ne savais pas comment le dire ou faire.

"D’accord "

Les paroissiens de l'église Four Square commençaient à me regarder drôlement en disant que je commençaient à me comporter différemment.

" No-o-o-h."

"Ce que je vais te dire va çà peut apparaître fou et je ne veux pas que tu va penser que je suis étrange, mais j'aie un message de Jésus Christ."

Alors il a commencé à me regarder drôlement, et je ne savais pas comment lui dire. Ainsi, j’ai tout juste pris un profond souffle, et j'ai dit, "Charles, ce matin j'ai eu une vision et c’était du Christ."

" Amen, frère, est-ce que tu et rené?"

"Non, ce n'est pas comme çà, Charles. Ce n'est pas comme çà. Charles, dans ma vision j'ai vu Jésus Christ et toi," Et j'ai lui raconté toute l'histoire. Il a des yeux petits et m'a regardé et contrôlé avec précaution.

"Christ dit qu'il t’aime et que tu vas être avec Lui au paradis."

J'ai su qu'il était touché, mais il ne croyait pas la source. C'était vraiment dur pour moi, lui disant çà, puis j'ai commencé à pleurer et son visage a changé.

"Charles, je ne te mens pas, du fond de mon coeur c’est çà qu’est arrivé. " Alors j'ai lui vu une larme.

"Bien c’est çà, Charles " et j’ai le laissé e j’ai conduit à la maison en pleurant. Deux jours plus tard je l'ai appelé, et il m'a qu’il a été confirmé à l'église. Je ne sais pas qu’est cette confirmation. Çà me confondre.

Bien, quoi que soit, je suis allé à l'église mercredi suivant et je me suis trouvé donner la prophétie à l'église. Le prêtre à demander si quelque-un voulait parler de la prophétie. Des paroissiens ont commencé à soulever les mains, et à ma surprise j’ai soulevé la mienne. Le voilà, ce petit mexicain américain, assis au fond de l’église et ne rien dire, soulevant sa main. Généralement étaient toujours les même peuple qui soulevaient les mains et parler de la prophétie, et maintenant me voila avec ma main soulevée.

Le sermon était sur parler en langues, et j’ai soulevé ma main et j'ai dit, "Quand vous priez, priez de votre coeur pas de votre bouche." Le prêtre m’a répondu, "Comment peut-on prier si on ne prie pas avec la bouche?" Et il est demandé à un autre de parler. Je pense qu'il n'a pas voulu être mesquin, mais j’ai eu l’impression il n’a pas aimé ce que j’avais dit, parce que l’argument du sermon était sur les langues.

Ma soeur et moi, nous avons trouvé très drôles que quand il a commençait son sermon sur les langues, il a répété ce que j'avais dit deux fois et ma sœur et moi, nous nous sommes regardé. Je pense que la prophétie a collé sur le prêtre. Le vendredi soir suivant j’ai noté que le chef du groupe de l'église avait dit, "Chacun devrait prier du coeur et pas de la langue.» Ma soeur et moi nous sommes simplement nous regardé encore, parce qu'elle savait ce qu’était en train d’arriver dans mon esprit.

Je pense que j'avais des attaques d'inquiétude quand le suivant événement est arrivé, parce que l'Esprit Saint m’avait dit de le dire à tout le monde. En fait, il m'avait dit de le dire au groupe de vendredi soir. J'ai approché le chef du groupe et j’ai lui dis des parties de ce qu’arrivé. Il était un des ceux que j'avais laissé un message sur son répondeur la nuit que j’avais expériménter la Force d'Energie dans la chambre à coucher de mon fils.

J'avais dit à l'Esprit Saint que j'allais le laisser tomber sur les genoux du chef, parce que je n'avais aucune autorité dans le groupe. Si le chef du groupe me voulait le partager, j’aurais partagé cet événement, mais je ne voulais aucune responsabilité s'il ne voulait pas savoir de cet événement peu commun. Je pense que le chef du groupe a pensé que j'étais fou. Il a voulu savoir si j’étais rené, et je pense que si j’aurais lui dit, « No » Je ne faisais pas part de ce troupeau ou quelque chose d’autre. J'étais catholique et tout le monde le savait, et j'ai toujours été un étranger, étant catholique et tout. Me voilà maintenant parler au groupe, parce que l'Esprit Saint me l’avait dit.

Pendant ce temps-là, quand la Présence de l'Esprit Saint aurait descendu sur moi, je commencerais à pleurer, et c’est difficile à expliquer, mais à moins qu’on y éprouve, on ne pas l'expliquer.

"Tu dois peut-être te reposer et prendre un certain temps pour te mettre ensemble."

"Tout ce que j'essaye de faire être obéissant. En premier lieu je n'ai aucun désir de parler au groupe, mais j'ai promis à l'Esprit Saint que je l’aurais fait, et je vous demande de dire oui ou no. Si vous dites No, la responsabilité est à vous."

"No"

Ainsi je n'ai pas parlé. Depuis la nuit que l'Esprit Saint m'avait dit de le dire à quiconque et a tout le monde que voulait l’écouter, je ne sais pas comment je me suis laissé distraire.

Une semaine ou plus tard, j'étais au lit. C’était une soirée que je n'oublierai tant que je vis. J'espère que je puis raconter cette histoire sans devenir impossible à me contrôler. J'étais au lit, vers 3.30 AM. et j’ai senti une présence que j'ai pensé était Christ. Elle m'a approché, comme Christ. La voix semblait la même, mais il a parlé d'un style ou façon que semblé différent.

Cette voix m'a dit que qu'elle était fière de moi, que je faisais un bon travail en me félicitant etc., et que tout était au poil et j'était un bon chrétien.

Mais cette voix m’a dit que j'avais fait assez, " Il est temps que tu viens avec nous au paradis."

" QUOI?"

"Il est temps d'aller au paradis,"

J’ai pensé," La seule manière je vais au paradis est mourir."

" Attends une minute. J'ai des choses à faire ici. Je ne veux pas y aller. J'ai mes affaires et je dois finir construire ma maison. Je ne suis pas prêt!"

"Bien, tu n’as pas de choix! Tu as fait ton devoir, et tu as ta responsabilité. Il est temps d’y aller."

La prochaine chose que j'ai sue, je pense que c'était mon esprit, parce que jusqu’aujourd’hui vraiment je ne le comprends pas. J'étais sur le

plafond de ma chambre à coucher regardant vers le bas les paramètres de la chambre à coucher. J'ai vu que le lit a été fait.

C'était de bonne heure le matin, environ 3:30 AM, mais ce que j'ai vu était midi et la chambre était ensoleillé et j'ai senti la présence de ma mort. Ma maison n'avait pas ma présence. C'est un sentiment indescriptible. Je ne puis pas trouver les mots au sentiment, parce que il n'y a aucun mot pour décrire le sentiment de sa propre mort, et pas seulement le sentir, mais la voir également avec ses propres yeux.

Il y avait un vide dans ma chambre, un vide dans ma maison, un vide au- delà de ma réalité, un réel, réel, réel étrange sentiment sachant que j'étais mort. Ensuite j'étais de retour dans mon lit, et j'ai commencé à avoir des douleurs à la poitrine. " Mon Dieu, j'ai une crise cardiaque." J'ai senti la douleur à la poitrine, "Qu’est ce que je vais faire ? Mon esprit a commencé à courir un kilomètre par minute." J'ai jeté les couvertures outre du lit, et je me suis dit, " Je ne vais pas! Je ne vais pas! Je ne suis pas prêt! " Et j'ai commencé à faire les cent pas sur le plancher. J'ai allumé la lumière. Je ne savais pas où aller pu quoi faire!

J'ai été terrifié, la réalisation de la mort et n’avoir pas contrôle de lui, et ne voulant pas mourir était simplement intense. J'ai fait les cent sur le plancher comme un lion dans une cage. La douleur à la poitrine devenant plus forte et plus forte. J'ai continué à dire, "Vas-y douleur, vas-y douleur. Je ne vais pas mourir, vas-y! Je ne suis pas prêt! Je ne veux pas y aller! " Alors j'ai dit, le "Christ... Je n'ai jamais senti çà de Toi! Je n'ai jamais senti çà de Toi. " Ainsi j'ai couru au téléphone et

j'ai appelé ma soeur, et j'ai pleuré, pleuré, pleuré comment je n’avais jamais pleurais.

"Je vais mourir ce soir. Je vais mourir ce soir!"

Elle a commencé à devenir hystérique. "Qu’est ce qu’arrive?"

" Je ne sais pas, je ne sais pas! Christ a dit que je vais mourir ce soir, et je ne veux pas» J'ai pleuré dans le téléphone, " Je ne sais pas quoi faire, et je douleur à la poitrine. Je suis en train de le combattre, mais je ne veux pas y aller."

"Prions, prions."

Je crois que Cristina a vraiment aidé en sauvant ma vie cette nuit-là! Elle a commencé à prier et chanter e me disait, "Chante, chante, Ray, chante. Ray, chante, Ray chante de tout ton coeur! "

Alors j'ai commencé à chanter et chanter, et loué Dieu. Puis une autre présence est apparue, et ce n'était pas le même que m’avait dit que je devais mourir. C'était une Présence différente. (je me sens même maintenant étourdi comme je vous dis ceci!) J'ai senti la Présence de Dieu. Christ est apparu, tandis que ma soeur et moi nous chantions et louions au téléphone.

Christ a dit dans mon esprit, "Ray, Satan va t’attaquer cette nuit"

Et j'ai été tout juste déconcerté, pouvez-vous imaginer ce qu’était dans mon esprit? J'ai dit, " Satan va m'attaquer ce soir! TU ME

DIS QUE SATAN VA M'ATTAQUER CE SOIR ?"

Et je chantais hors de contrôle et en même temps mettre en question Christ, mais j'ai su que c'était Christ. Je ne puis pas expliquer comment, j'ai simplement su... J'espère que c’est clair, mon nez est courant et mes yeux arrosent, l'intensité de revivre cet événement est simplement accablant. Ma sœur chantait toujours au téléphone, et je chantais avec elle.

Pour une raison ou pour une autre mon esprit est allé dans le monde

spirituel, et mon corps physique était toujours dans le lit... (je vais fermer l'enregistreur pour me souffler le nez...). J'espère que maintenant cet événement est plus clair.

J’ai dit à ma sœur, "Peux-tu m'entendre?"

« Oui »

J'ai dit à Christ, " Satan est ici!"

"Je le sais, " Il m’a dit avec une voix calme.

Je me rappelle continuer à dire, "Satan laisse-moi, au nom du Christ, laisse-moi au nom du Christ." J'ai continué le répéter à plusieurs reprises, mais cette présence méchante venait toujours vers moi. Je me rappelle courir dans le monde spirituel aussi rapidement que je pouvais. Je courrais, cherchant un endroit pour me cacher.

Tandis que çà continuait, mon corps était toujours sur le dos dans le lit avec la lumière priant, chantant avec ma soeur au téléphone, et en même temps, je parlais dans le monde spirituel, "Satan laisse-moi seul." Je pouvais me voir courir, mais il n'y avait pas un vrai endroit pour se cacher. Je puis encore me rappeler que j'ai trouvé ce que je croyais être un cabinet. J'ai ouvert la porte et me suis roulé dans une boule, avec les mains sur la tête, espérant que Satan ne me trouverait pas, peut-être je ne disais pas, "Satan laisse-moi seul, au nom du Christ, " avec assez de foi.

Satan continuait venir, et d’une manière ou d’une autre j’ai compris que

Satan savait où j'étais. Ainsi, aussi rapidement que je pouvais, je me suis levé et couru de ce cabinet spirituel. Je courais pour ma vie spirituelle. Je courais, courais, et je me rappelle qu'il m'a fauché comme une lame d'herbe. Quand Satan m'a frappé dans le dos, je suis tombé, criant à pleins poumons. Je suis tombé à plat sur mon visage, criant et hurlant au Christ.

J'ai hurlé, "Je suis en bas!" "Je suis en bas " "Soulève-moi!" " Soulève-moi! JE SUIS EN BAS, " " JE SUIS EN BAS" " SOULEVE-MOI!! "SOULEVE-MOI!! " " JE SUIS EN BAS, CHRIST, SOULEVE-MOI! " "JE SUIS EN BAS!"

Je pleurais, je pleurais. Pendant que Christ venait près de moi, j'ai crié, "Que passe-t-il? Aide-moi! Aide-Moi! Je suis en bas! » Alors Christ m'a aidé vers haut!

Alors Christ m’a dit, "Ray, fais-toi fort! Fais-toi fort."

Tout que je pouvais dire était, " Satan laisse-moi seul! Laisse-moi seul..."

Je pouvais entendre au téléphone ma sœur chanter à pleins poumons, et parfois elle commençait lire les écritures de la Bible quand n’avait plus de voix. J'étais dans une bataille pour ma vie spirituelle! Mon âme combattait avec Satan pour sa vie, et je ne savais pas comme me protéger.

Tout que je pouvais dire était, " Satan laisse-moi seul!! " Mais ma

soeur chantait comme un ange ou lisait la Bible, et elle ne s'est pas arrêtée pendant une seconde. Elle ne s'arrêtait pas. Je pouvais l’entendre e d’une manière ou d’une autre je chantais aussi dans le monde physique, mais je pouvais voir Christ être à ma gauche dans le monde spirituel.

J'étais à sa droite, et j'ai dit au Christ, " Satan est de retour!! Il est de retour!!"

Christ a dit dans une voix douce, "Je sais, Je sais."

Le sentiment de Satan était comme le sable courant à travers un clessidra, grignotant à mon âme. Plus tard ma soeur me l'a décrit comme le jeu de video "Pac Man" mangeant votre âme, mais je l'ai vue comme sable passant à travers un clessidra. J'étais tellement effrayé, j'avais si peur. Je veux dire que j'avais peur! J'ai senti

Satan mangeant mon âme. J'ai couru, couru, couru dans le monde spirituel, et il m'a frappé encore, une deuxième fois, mais cette fois était derrière mes genoux, et il m'a frappé renverser. Je suis tombé sur mes genoux criant, mais Christ m'a attrapé par mon coude gauche pendant que je tombais.

J'ai continué à crier, "Je suis encore en bas!! Je suis encore en bas!! Je suis en bas, aide-moi!! S’il te plait, aide-moi!! Je suis en bas!! Je ne sais pas quoi faire. Laisse-moi seul, Satan! Laisse-moi seul! Laisse-moi seul, au nom du Christ, " C’est tout ce que je pouvais dire dans la terreur.

Je n'ai pas senti douleur. C'était une sorte différente de douleur. C’était... Ce n'était pas douleur terrestre. C'était douleur spirituelle. C'était une douleur, je ne sais pas... Comme ne pas avoir la Présence de Dieu. C'est la seule manière que je puis la décrire, mais çà fait mal. Çà fait mal à mon âme que cet abruti voulait mon âme, et je le combattais le mieux que je pouvais. Je ne savais pas quoi faire. (je perds encore le contrôle, laissez-moi arrêter cet enregistreur.)

Bien, je suis de retour. J'espère que c’est compréhensible pourquoi j'ai arrêté l'enregistreur. Quand je répète cette expérience, ce n'est pas avec la même intensité que c'était cette nuit-là. Ce n'est pas si mauvais, mais je la revis encore. C’est un genre de sentiment que personne ne veut pas souffrir, comme j’ai dit à un prêtre ami cette semaine dans le parking de l’église. J'ai lui dit ce qu’arrivait et que quelque chose avait changé dans ma promenade spirituelle. Il m'a donné un terme appelé guerre spirituelle.

Ce sont les mots que les chrétiens usent, comme intercédant et des mots comme çà. Je pense que quatre-vingt-quinze pour cent des chrétiens d'aujourd'hui ne savent pas même ce que veulent dire. Je veux dire, vraiment, vraiment. C’est comme le Mot de Dieu au sujet de prier du coeur, et pas simplement avec la bouche. Pour moi, tous ces termes semblent aller dans une oreille et sortir de l'autre. C'était si intense, les termes étaient sans valeur dans le monde spirituelle.

Avant je n’avais jamais entendu parler des cadeaux spirituels et choses comme çà. Je me demande si la moitié des chrétiens qui parlent de çà, savent ce qu'ils disent ou s'ils savent vraiment ce qu’il y dans le monde obscure spirituel diabolique. Je me demande parfois si quatre-vingt-quinze pour cent des chrétiens même savent que c’est vraiment le christianisme. Je le regarde certainement différemment.

Me voici dans ce monde physique et en bataille spirituelle dans un autre monde, et tout çà semble fou, mais Mon Dieu, je ne veux pas perdre. Je ne veux pas perdre. Satan, cet abruti était après mon âme. Et je ne savais pas exactement quoi faire, sauf que je savais qu’il y avait la Présence du Christ, mais c’était une bataille entre Satan et moi.

J’avais la protection de Christ, ma j’étais neuf à ces choses et j’étais sûrement en terreur.

Je combattais un fou chien que possède la pure méchanceté et les mots, "Pure Méchanceté" ne lui font pas justice. Il est comme un fou chien fou tirant sur un chiffon. Vous tirez ce chiffon et il retire. Vous tirez et il tire plus dur. Vous lui donné un coup de pied dans les dents, et il roule. Vous pouvez tourner et courir, et en une seconde il saute sur votre dos. Alors vous jetez la ventouse de votre dos et le jetez par terre. Vous pouvez sauter sur lui, sauter sur lui, vous pouvez lui donner un coup de pied, sauter sur lui, lui donner un coup de pied et il se lève et encore saute sur votre dos. Il vous donne à peine assez de temps de respirer et attraper une deuxième souffle.

Cette ventouse est pure méchanceté. Les gens pensent qu'ils peuvent dire au nom du Christ dégager Satan, qu’il va disparaître dans le coucher du soleil. Ce n'est pas de tout comme çà. Pas question! Je l'ai vu. Je l'ai expérimenté. Vous nominez Christ et le diable, et dégage pour une ou deux secondes, pour une heure, mais il revient. Il dégage parfois, mais vous venez tout juste d’avoir le temps d'attraper votre souffle et la ventouse est de retour à votre gorge. Maintenant je répète quotidiennement centaines de fois, "Satan laisse-moi seul au nom du Christ, ".

Il ne me quitte pas vingt-quatre heures par jour. Pendant un certain moment il m’a épuisé. Je ne pouvais dormir, et alors il me frappait dans mon sommeil. Il me frappait tandis que je conduisais, les freins de ma voiture échouaient pour quelque raison inconnue et quand je priais au nom du Christ, ils revenaient. Chaque fois que je prends la voiture je dois dire, "Seigneur, met un bouclier de protection autour de ma voiture. Je te demande au nom de Jésus Christ de Nazareth de me faire arriver à destination et de retourner sauf." C'est une bataille spirituelle réelle, et j'ai vous dit seulement ce que j’ai expérimenté, mais je suis sûr qu'il y a beaucoup d’autre dehors là que je n’ai pas expérimenté.

Bien, je vais continuer, simplement pour vous donner un arrière plan sur ce qu’arrivait, et les mots ne peuvent pas exactement décrire ce que je vais dire. Ce que je vais dire ne décrit pas entière l'image, ainsi faites attention à Satan. Il est là dehors. Ils sont là dehors en ce moment, bien à côté de chacun. La guerre spirituelle est invisible, mais c’est là également. Ce n’est pas quelque part dans un autre monde, mais en même temps c’est exactement à côté de chacun. Çà semble fou, mais c’est vrai, Satan et ses démons sont ici vingt-quatre heures par jour. Il aide des gens à faire des choses et en les faisant penser aux choses qui ne sont pas de Jésus Christ. Les gens font des choses méchantes, et ne sont rend pas compte que Satan est derrière à tout cela, en aidant la manière... Faites attention! Priez! Priez à Jésus Christ, à l'Esprit Saint et le Père, et priez.

Retournant à mon histoire:

Pendant cette intense bataille, de bonne heure le matin, avec ma

soeur au téléphone, je courais pour ma vie spirituelle et Satan m'a frappé aux genoux, et je criais, "Je suis en bas!" Je ne pouvais pas crier plus fort que çà et je savais que ma lucarne dans ma chambre coucher était ouverte. Je savais que les voisins m'entendaient. Je criais à pleins poumons. Je veux dire que je criais jusqu’au point que je n'avais plus d’air dans mes poumons. Et c’était entre Satan et moi.

Christ était dans le monde spirituel, ma soeur était dans le monde physique, au téléphone, je pense que j'avais les deux mondes couverts avec Amour. Christ était avec moi pendant que j'étais renversé. Je suis tombé criant sur mes genoux. Je veux dire, ce petit type était en train de crier et hurler tandis que Christ l'a attrapé.

J'ai continué à dire, " Soulève-moi! Soulève-moi! SOULEVE-MOI, JE SUIS EN BAS! Je suis en bas. Je suis en bas!!"

Christ m’a dit, " Fais-toi fort, Ray. Fais-toi fort."

Pendant ce temps-là dans la bataille, Satan m’avait cogné en mal états, et je savais qu'il n'y avait pas quelque chose dans les deux mondes que je pouvais faire.

"Christ, tu dois le faire pour moi. Tu dois le faire, parce que je ne sais pas quoi faire. Aide-Moi!"

Alors j'ai senti une sensation dans ma poitrine. Je ne puis pas du tout l’expliquer, parce que çà semble étrange et les gens vont penser que je suis dingue, s'ils ne le pensent pas déjà. Ma poitrine a physiquement crû dans le monde spirituel, mais j’étai toujours au lit chantant et pleurant avec ma soeur au téléphone. Mais ma poitrine venait tout juste de croire dans le monde spirituel. Je veux dire que j’ai senti qu’il avait cru en mesure d’un pied à deux et j'ai cru de hauteur de deux à trois pieds, et je me suis levé comme une statue faite d'acier inoxydable, comme un soldat qui monte la garde.

La sensation de Pouvoir immesurable était en moi, c’était énorme. Ensuite j'ai senti la présence de Satan s’approcher à moi. Il est arrivé comme une balle à grande vitesse. C'était un sentiment que je n'oublierai jamais. Il s'est senti comme si j'étais jeté dans un mur de fer, et il est venu vers moi comme une balle, et je veux dire comme une balle, et il a bondi sur moi comme un marbre. Il est venu tout juste de me ricoché. Je criais avec joie, et commencé hurlant à l’insulter.

"Tu peux me faire tout ce que tu veux, mais je n'abandonnerai jamais Christ. Je ne vais pas quitter Christ. Tu peux me donner ton meilleur coup et je vais te le prouver. Je ne vais jamais LUI quitter, jamais! " Alors il m’a frappé durement et directement, mais çà m’étais égal, je n'ai pas bougé. Il m’a bondi, mais je ne me suis pas déplacé. J’ai lui dit, "Je te l’ai déjà dit que je n’allais pas quitter Christ, et je ne vais pas LUI quitter. "

Tout soudain j'étais ce grand et mauvais type tirant ma grande bouche, comme si j'avais fait quelque chose de grand. J'étais tellement stupide, parce que vraiment n'ai rien fait. C'était Jésus Christ qui a fait le combat, et me voilà que je prenais la Gloire. Je suis certainement un stupide idiot et un imbécile, tout en même temps. Je me demande si jamais j'apprends qui fait le combat et la protection. Je suis le plus grand idiot jamais né!! Car quelques minutes auparavant, j'ai mis la queue entre mes jambes et courant aussi rapidement que je pouvais essayant de trouver un endroit pour me cacher. Il me déconcerte pourquoi nous êtres humains sommes si égocentriques, et je suis en tête.

Bien, j'étais toujours au lit chantant et louant Dieu. Puis ma voix a changé pendant cette chanson. Je ne suis pas de tout un chanteur, ma soeur chantait vraiment avec le coeur dehors. Pour quelque raison, ma voix de chant a changé. Je ne sais pas comment, quelques-uns pouvaient l'appeler chant en langues. J'ai chanté sur mon lit suivant la chanson de ma soeur. Elle ne chantait aucune chanson particulière, simplement ce qu’est lui venait dans sa tête et j'avais mes poumons pleins d'air comme un ballon. Je ne puis pas vraiment le décrire, autre que çà et j'ai commencé à chanter et louer Dieu, mais la dernière note a simplement continué à aller et à aller.

Çà ressemblait comme Tarzan hurlant dans la jungle. Comme Barbara Streisand tenir la dernière note, il est simplement allé indéfiniment; mais ce son aurait fait semblée Barbara Streisand comme un enfant babillant. Je ne suis pas un chanteur, mais ma voix et le son que sortait a simplement continué indéfiniment dans un long régulier... Son.

Le son continuait simplement à aller, aller, aller. Je veux dire que quand c'est arrêté, ma soeur m’a dit, "Bon Dieu! C’était merveilleux, est-ce qu’est sorti de toi?

J'ai simplement dit... "Je ne sais pas d'où le vent est venu." Ma bouche était simplement ouverte et j'ai continué à hurler cette note musicale à Dieu avec Louange.

Je me rappelle rouler mes yeux, essayant de la figurer, comme le son sortait de ma bouche, et pensant qu’aussi tôt ce son allait s'arrêter, mon corps serait hors de contrôle. Cette note a simplement continué à aller, aller et aller. Elle doit avoir continué pendant deux à trois minutes sans prendre un deuxième souffle. Je ne sais même pas où j'ai eu l'air. Je ne puis pas jusqu’aujourd’hui vous dire où j'ai eu l'air, la note musicale allait simplement indéfiniment et indéfiniment.

Mon esprit était encore conscient de ce qu’arrivait, mais je ne pouvais pas comprendre pourquoi il a simplement continué.

Quand j'ai manqué d'air, ma soeur continuait me dire, " Qu’est ce qu’était çà?"

Et alors j'ai reçu une autre dose d'air, et j'ai commencé encore à chanter cette note au Christ. Je ne sais pas l'expliquer. Ma bouche venait tout juste de commencer encore de deux à trois minutes. J’ai simplement fait ce son encore, puis a disparu.

De toute façon j’étais au lit à ce moment particulier de la bataille pas beaucoup arrivait et je venais tout juste de finir chanter. Ma soeur et moi avons commencé à discuter ce qu’était arrivé auparavant, parce que pour quelque raison la bataille s'est simplement arrêtée. Et tandis que nous étions en train de la discutée, Satan m'a transpercé à travers le coeur, de dessous le lit, L’Abruti.

J’étais étendu sur le lit et sans avertissement, je n'ai même pas senti sa présence, il m'a transpercé bien par le coeur, et je veux dire juste au coeur de mon âme. Il a frappé tellement dur que mon corps physique a sauté hors du lit sur le téléphone, et J'AI CRIÉ à pleins poumons. J'ai dit, "OH MON DIEU! Il m'a eu!! Il m'a eu!! Il m'a eu!! " Je criais et hurlais, "L’abruti m’a eu, je n’étais pas en garde et il m’a eu, il m’a eu! "

J'ai senti douleur, mais pas physique, c'était douleur spirituelle. Je me rappelle de commencer à tomber dans cet endroit, ce.….. Je ne puis pas le décrire. Je ne puis pas dire que c'était un vide, parce que cet espace ou secteur n'était pas au même niveau que la guerre spirituelle dont j’avais eu auparavant. C’était... J'ai eu le sens que c'était un niveau ou dimension plus en bas. Je me suis senti descendre dedans. Pendant que je descendais, j'ai senti mon esprit flotter vers le bas, puis pour quelque raison mon esprit s’est arrêté. J'ai regardé autour et vu et senti un vide. Je pouvais sentir que l'espace vide allait dans aucune part.

Il semblait qu’il y avait des murs, mais pas vraiment des murs. Je me

rappelle avoir mis mes mains dehors et sentant quelque chose, mais il n'y avait vraiment pas rien. Il y avait une certaine sorte de force m'arrêtait de quitter ce secteur particulier. Je pouvais crier, mais le son n’allait nulle part. Comme j’ai dit il n’y avaient pas des murs. C’était comme une chambre avec murs, sans murs; c'était un genre d'enfer. Il n'y avait pas de feu. No..., simplement comme une chambre entourée sans murs. L’ agonie et la douleur étaient simplement indescriptible.

Je ne sais pas si quelque-un d’autre a jamais senti.….Être loin de Dieu, parce que dans cet endroit, n’existait pas la Présence de Dieu. Il n'y avait aucun espoir. Espoir n'existait pas dans cet endroit. Arrêtez-vous et pensez à çà. Prenez une minute et simplement pensez... un endroit sans espoir. Tels sont seulement des mots, mais essayez de le sentir. Essayez de sentir et prouver un endroit comme ceci dans votre coeur et dans votre âme. Je suis en train de dire çà, pour informer les gens, pour leur donner une idée de ce qu’était.

J'étais là-bas hors de mon esprit, complètement hors de mon esprit. Je criais, hurlais et griffais les murs qui n'étaient pas murs en essayant de sortir. Je me rappelle les pousser, mais les murs repoussaient. Il n'y avait aucune douleur en les poussant; ils étaient simplement là, mais pas là. C’est difficile l'expliquer, mais ils étaient très réels. Tout le lieu semblait absorber tout le bruit. Je pourrais dire que c'était un puits, mais ce n'était pas un puits. Tout ce que je puis dire, c’était à un niveau plus bas du monde spirituel.

Pensez sérieusement à ce que je suis en train de dire, parce que je crois que c'est très important. Ne sous estimez pas l'importance de ces mots. J'étais dans un lieu sans portes, sans sorties en haut, sans sortie en bas, menant aucune part et j'étais seul. Je veux dire TOTALEMENT SEUL. Je veux la solitude finale. J'étais seul, personne n’allait pas me voir, personne n’allait pas me trouver et personne ne savait pas où j'étais. Et tout cela ne décrit même pas la terreur.

Bien, je ne suis pas sûr que mes mots sont compris. Je ne crois vraiment pas que les gens pourraient comprendre à moins qu'ils aient été là, néanmoins c’est tellement important. Je ne sais pas pourquoi je passe tellement du temps sur çà. Mais peut-être l'Esprit Saint veut que je le dise aux autres. Bien, écoutez mes MOTS. Personne ne voudra jamais descendre là

JE VEUX DIRE: JAMAIS! Puisqu'ils pourraient ne jamais sortir... et là bas le temps n'a aucune signification. JE VEUX DIRE, AUCUNE SIGNIFICATION! Écoutez ces mots, il n’y a pas temps, espoir. Il n’y a pas Dieu.

Je ne sais pas comment quelque-un pourrait sortir de ce lieu-là. Je n'ai pas vu feu. Je n'ai rien vu sauf moi dans un lieu qui a murs, mais pas murs. Écoute-moi, pour l’Amour de Dieu! Écoutez à ce que je suis en train de dire, regardez votre âme, parce que c’est tout ce que les gens y ont. Une fois qu'elle est perdue, elle est perdue, et l'abîme, ce trou ou puits ou comme vous voulez l’appelé est réel! C’est vraiment réel et personne ne veut pas aller dans ce lieu. Écoutez-moi, j'ai été là avec tout mon coeur et âme. J'espère que les gens écoutent.

S’ils ont un fil du christianisme, de foi, ils doivent la construire, puisque c'est le seul fil de vie qu’ils ont. Car s’ils perdent ce fil du christianisme, ils seront perdus. S’ils ont un cheveu, un fil de foi en Dieu, en l'Esprit Saint, ils doivent l’atteindre, et courir pour lui. Dieu peut-être emploiera ce fil pour les faire sortir de là. S'ils se trouvent là bas, ils devront sortir aussi vite que possible. Je crois que si ce lieu a une porte et une fois que la porte se ferme, ils ne pourraient jamais sortir.

Je n'essaye pas d'effrayer les gens. Je veux être simplement honnête du profond de mon cœur avec eux. J'espère que je ne les vois jamais tomber dans ce lieu, parce que je ne sais pas comment ils sortiraient. Je n'ai aucune idée s'il y a un autre puits au-dessous de ceci, mais s'il y a, puisse Dieu nous pardonner tous, puisse Dieu nous pardonner. Car le petit goût qui j’ai senti, je ne puis même pas le décrire. S'il y a un autre puits du feu au-dessous de ceci, mon coeur saignera pour toute l'humanité, parce que j’ai goûté un lieu que je ne voudrais pas personne y tomber.

Retournant à mon histoire:

J'étais dans ce lieu complètement fous criant, hurlant et griffant aux murs, qui n'étaient pas murs, courant autour en cercles, faisant les cent pas, essayant de sauter, et essayant de faire quel que soit pour sortir; pleurant mon âme dehors, et pleurant aux limites de ma peur. J'ai prié au Christ, et j'ai dit, "Christ je suis en bas, ton domestique est encore en bas. Fais-moi sortir de ce lieu! Fais-moi sortir de ce lieu! Christ, fais-moi sortir de ce lieu! Je suis en bas! "

Et j'ai crié. Je ne sais pas pourquoi les voisins n'ont pas appelé la police. Je n'ai jamais su que je pouvais crier comme çà. Je n'ai aucune idée ce que sœur a pensé écoutant çà au téléphone. Je ne sais même pas s’elle m'a entendu. Les murs et les fenêtres de la maison secouaient avec mes hurlements. Je pouvais sentir l'intensité, et soulagement, quand Christ m'a soulevé. Je me suis senti soulevé. J'ai senti encore la Présence de Dieu. J'ai été mis en arrière un avion spirituel plus élevé ou monde spirituel.

Je ne sais pas si ces mots peuvent décrire le sentiment. Essayez de visualiser avec un esprit ouvert, et écouter ce que je dis. L'Esprit Saint peut peut-être placer d'autres là-bas par mes mots, et les aider à sentir l’agonie, le tourment et le témoignage de ce que m’est arrivé dans le monde spirituel.

Rappelez-vous que mon corps physique était toujours étendu sur le lit pleurant et chantant et ma soeur était toujours au téléphone.

Puis Christ m’a dit, "Ray, arrive la fin du monde. C’est très, très, très proche. Je suis en train de mettre ensemble une armée et j’ai te choisi. Je vais te donner une lance. Je vais te donner un bouclier. Je vais vous donner un casque. "Et il a dit d’autres choses. Il a toujours eu une armée par le temps, mais j'ai eu l'impression qu'il formera une nouvelle armée. Je ne suis pas vraiment sûr de çà, mais il était en train de sélectionner des personnes pour combattre pour lui.

Christ m’a dit, " Tu vas combattre pour moi. Tu vas être sur le front et tu vas combattre pour moi."

J'ai vu une vision de beaucoup de guerriers chargeant en bas d’un sombre champ de bataille dans les nuages. Je pouvais voir fumée, et nous étions en train de courir et crier tout juste comme se voit dans les films. Mais je n'ai pas vu l'ennemi. J'ai seulement vu la bataille de notre côté et j’étais en train de dire, "Allez là-bas et faites ceci" et j’étais devant. Je peux encore dans mon esprit les voir, tout juste comme si était arrivé, il y une seconde. J'ai vu cette bataille, c’était comme ce que les gens voient dans les jours des Romains avec les soldats avec casques, lances et boucliers. chargeant J'ai continué à dire, " Charge,

Charge, " ou quelque chose comme çà. " Allez-y là-bas, allez-y là, faites çà, faites cela "

Je ne sais pas si c'est vrai ou si c'est mon propre ego ou fierté; J'avais une commission d'une quelque sorte. J'étais responsable de gens ou des soldats. Je ne sais pas ce que serait le terme. Je donnais aussi des ordres, "Faites ceci, et faites cela " C’était étrange, parce que j'étais dans monde spirituel et Dieu me montrait ceci dans un autre monde. J'étais dans le monde spirituel voyant en un autre monde. Je voyais une vision dans une vision des événements qui sont arrivé.

Il m’a dit, "Ray, ce que tu as expérimenté ce soir était une escarmouche, un goût de ce que j’ai souffert sur la Croix " Alors j'ai senti Son Agonie pour une ou deux secondes. Il m'a simplement donné un sens de ce qu’il a souffert.

Il m’a dit, " C’était simplement un goût de ce que j’ai souffert."

Mon coeur a souffert pour Lui. "Comment a-il pu faire çà ? Comment a-t-il pu faire çà pour nous ?" J'ai seulement éclaté en sanglots, parce qu’était trop pour moi. J'ai commencé à pleurer parce que je n'avais pas vraiment réalisé ce que Christ a souffert.

Il n’a vraiment jamais partagé dans la bible, de toute façon à moi, ce qu'il a éprouvé ou senti sur la Croix. Il avait dit quelques mots, "Mon Dieu, Mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ?" Maintenant j'ai un sens de ce qu'il a senti et souffert. Oh, comme je le sais! C'était sûrement terreur, mais IL l'a fait pour nous. J'espère que quiconque lit ce journal se rappelle ceci. Ce que j’ai souffert n'était rien, rien, rien en comparaison à ce que Jésus Christ a éprouvé.

Puis j'ai vu quatre Apôtres et Christ m’a dit, "Ray, regard ces apôtres, ils sont passés par la même chose que tu as fait. Ils n'étaient pas grands. Ils étaient simplement des gens comme toi. Ils n’étaient rien de spécial, au dehors de la leur foi. Ils étaient des gens avec douleur, besoin, désir, faim, et avaient froid quand il faisait froid. Ils étaient simplement des gens ordinaires qui m'ont suivi et ont fait Mes Enchères. Ils ont subi la même chose que tu as subi."

Alors j'ai senti un peu de leur agonie. Maintenant, en parlant au Christ et ne voyant pas plus des visions, j'ai Lui dit, " Christ, je ne suis pas digne, je ne suis pas un combattant, je ne suis pas un guerrier ou un soldat. Je n'ai pas la foi pour faire ceci. Tu T’es trompé, Tu as fait une MAUVAISE ERREUR. Ma vie est difficile jour par jour. Tu demande l'impossible " Christ restait silencieux sans dire un mot...

Je me suis senti coupable par Son silence que je me suis trouvé dire,

"D’accord, je ne Te promets rien. J'essayerai. Je ferai le mieux que je peux, mais c'est tout ce que je puis faire. Je suis un pécheur et je suis faible et Tu me demande de faire l’impossible. C'est ma parole finale. Mais si je tombe, Tu dois être là pour me soulever, parce que je vais tomber. Je vais Te le dire encore, Tu dois me soulever, mais s’il Te plait ne me donne plus de ce que je puis prendre. S’IL TE PLAIT! Je resterais avec Toi jusqu’à la fin, mais si je tombe ou blessé, s’il Te plait sois là, parce que je suis une personne extrêmement faible. J'essayerai de me rendre fort et je ferai mon mieux, mais rappelle-Toi ce que je viens tout juste de dire, parce que je me connais, je connais Raymond. " Puis la vision s’est arrêtée.

Jusqu’à j'ai pu me rappeler, ma soeur était encore chantante et louangeant, et en ce moment j'étais totalement et complètement épuisé à cause de la guerre. Je ne pouvais plus parler, mon corps était totalement mort de fatigue. Mon t-shirt était trempant humide.

J'ai dit à ma soeur Cristina, "Je suis épuisé, je dois dormir. J’ai besoin d’aller me couché. Je suis physiquement mort de fatigue"

Elle a dit, " Ray, n’accroche pas! S’il te plait, n’accroche pas!"

"No Cristina, je serai bien, je serai bien."

"No Ray! "

"Je serai bien, me fais-moi confiance, "

"D’accord " et elle a accroché.

Je dormais et Satan était retourné de nouveau dans mon sommeil. Il est venu dans un rêve, et dans ce rêve j'étais dans la chambre de mon fils. Cette fois-ci j'étais sur le plafond de la chambre à coucher de mon fils regardant en bas, et ai vu ma mort de mon fils. Je me suis senti... Je ne l'ai pas vu, c’était pendant la journée et son lit s’était fait, mais la maison pué de sa mort. Il n’existait pas - il était mort. J'ai pleuré et j'ai pleuré, et mon coeur seulement pleurait. Je me disais, "Qu’est-ce qui me prend ? Qu’est-ce que je vais faire? " Et j'ai pleuré et me suis réveillé.

Çà a été ma première bataille avec Satan, avec Christ à mon côté. Je puis encore sentir la tension, parce que je ne puis pas maintenir mes mots droits. Maintenant je sais ce que signifie, " Guerre Spirituelle." Je ne prends pas à la léger ces mots-ci; depuis alors je dépense beaucoup de temps à la prière et pleurer. Je me suis senti si vert, inadapté, et anxieux. Ma foi est constamment examinée depuis que j'ai prié la première fois pour mon amie spéciale ce jeudi matin-là.

La Prophétie du Mont Diablo.

2 décembre 1990

Il est 6:28 AM, 10 avril 1993, et demain est Pâques, et je vais documenter les événements de ce qu’est arrivé le 2 décembre 1990. J'avais pensé de l’avoir enregistré sur bande, mais je ne peux pas trouver la bande d'enregistrement. Ainsi je vais essayer de me rappeler tout ce que je peux.)

Je dormais et le Seigneur m'a réveillé, et dit, " Je veux que tu aille au Mont Diablo. Je veux que tu huile la montagne. Il y aura quinze mille Anges là bas, et n'aie pas peur car J’ais besoin de témoins. « Annonce-le au groupe le vendredi soir »

Ma sœur et moi nous sommes allés le vendredi soir à l’église Four Square où il y avait un groupe. J’ai eu l’occasion de parler de la Prophétie au groupe dans l’église

Mais le Seigneur m’avait dit, " Ne dis pas leur l'entière histoire. Tu dois leur dire que je veux des gens qui vont à la montagne pour prier, et aussi les quinze mille anges seront là bas. C'est tout. Vous serez guidés et protégés par les anges au Mont Diablo, et n'explique plus de détails jusqu'à vous serez arrivés. "Les détails étaient que j’allais reprendre le Mont Diablo du Diable. Le diable était permis d’user neuf places sur la planète ou il était en train de les user pour des milliers d'années. Je pense qu’étaient des places élevées. Vraiment je ne sais pas, mais Satan était en train de diriger ses opérations de là. Je pense que le Mont Diablo était un de ces places.

Il a dit, " Ne t'inquiète pas de ce que va arriver, car Je sais exactement qui sera là bas. " Ne t'inquiéter pas si un, deux ou cent personnes allaient avec toi. J'ai besoin de témoins pour témoigner ce que Je vais faire."

Il allait expulser le diable de cette montagne. Bien, cette montagne se trouve en Contra Costa County en Californie, sur la baie de l’est de San Francisco.

En 1992 un ami chrétien et moi nous avions découvert une plaque sur le sommet du Mont Diablo, où c’était écrit que les Indiens avaient l'habitude d'adorer et sacrifier là depuis cinq mille années. La montagne a été toujours associée avec une certaine sorte de diabolique. On dit qu'un prêtre, en dix-huit centaines, avait vu-le

Diable sur une roche tandis qu'il priait, et depuis ce jour-là on l’a appelé Mont Diablo (Mont du Diable. Je ne suis pas vraiment sûr de toute l'histoire, mais j'ai donné ma Prophétie au groupe, et j’ais déclaré que nous irons le dimanche prochain, et si quiconque voulait venir le rendez vous était au parking de l’église.

J'ai demandé au Seigneur, "Où devons-nous huiler sur cette montagne?"

Il ma répondu, "Je ne vais pas te le dire. La personne que dirige le

Son à l'église, avec laquelle tu as parlé du Mont Diable il y a plusieurs semaines, il sait exactement où huiler la montagne. Huile partout où il te dit "

Pendant ce moment particulier, j’allais avoir toutes sortes de charge statique des gens de l'église. Ils commençaient à me regarder comme si j'étais fou ! Ils ont pensé que je devenais étrange. Je recevais des coups de téléphone en me disant de me taire ou j'allais être réprimandé, et tenir ma bouche fermée au sujet de toute cette histoire. Ce que c’était si drôle, ceci était censé être une église solide charismatique. J'avais toutes sortes d’insultes par les amis, mais ça m’étais égal, car je faisais ce que le Seigneur avait dit.

Deux jours plus tard, dimanche 2 décembre 1990, ma sœur et moi nous sommes allés à l'église, ne sachant pas qui allait être là ou si quiconque allait être là.

Le Seigneur avait dit, "Il y aura de la musique. Il va être un Jour de

Célébration au Paradis, et sur la Terre. Je vais reprendre les neuf places sur terre que Satan occupe, et a employé pour des milliers d'années. Les gens vont être guéris en ce Jour, et il va y avoir des miracles partout dans le monde, et J'ai besoin des témoins

pour cet événement "

Ma sœur et moi avons nous sommes allées à l'église ne sachant pas vraiment si nous allions ou si l'homme de son y allait. Je n’avais pas lui parlé pour plusieurs semaines, et nous ne savons pas où se trouvait cette place spéciale que le Seigneur voulez huiler, parce que ce jeune homme était la seule personne qui le savait. J'avais peur de lui parler

à son sujet en raison de toute la commotion pour le voyage de prière sur le Mont Diablo. J’avais peur que l’homme de son en entendre beaucoup de bavardages des amis dans l’église à propos de ce que nous allons faire au Mont Diablo, Toutefois, quand ma sœur et moi nous sommes arrivés à l'église il pas seulement savait où nous allions, mais il avait dessiné une carte, et avait fait des copies pour quiconque voulait y aller.

J'avais appelé des gens avant le voyage de dimanche, mais semblait que personne n’était intéressé aller à la montagne. Alors ma sœur m’a dit, " Peut-être ce sera seulement toi et moi " Nous avons attendu, et les gens ont commencé à arriver et nous étions dix personnes, cinq hommes et cinq femmes. Je crois qu'il y avait cinq églises différentes représentées.

Le Seigneur avait dit, " Il va y avoir de la musique "

Mais des neuf peuples là, personne n'avait pas rien de ce que représente n'importe quel genre de musique. D’abord il y avait seulement neuf personnes, ainsi nous avons attendu aussi longtemps que nous pouvons, et puis vous somme dirigés aux caravanes des voitures. Pendant que nous conduisions hors du parking de l’église, nous avons vu Doug. Ma sœur m’a dit, "Arrête la voiture! Voila Doug. " Ainsi nous avons tourné autour et sommes retourné au parking de l’église.

Nous avons accroché à côté du fourgon de Doug et il a demandé si quelqu’un allait partir pour la montagne. Nous avons dit, "Oui, " et que nous étions retournés pour lui. Il avait demandé s'il pouvait aller avec nous et nous a demandé s'il pouvait prendre était sa guitare parce que la porte de son fourgon ne fermait pas, et il avait peur que quelqu'un puisse la voler. Ma sœur et moi nous sommes justes nous regardé, parce que le Seigneur m’avait dit qu'il y aurait de musique. Nous avons souri l'un à l'autre et répondu, "Bien sûr. " Je savais que ma sœur était joyeuse parce que tout allait juste comme le Seigneur avait dit, même la musique, et tout ceci se produisait avant nos yeux.

Nous sommes précipités pour rattraper les autres qui étaient déjà partis. Nous tous y sommes arrivés en même temps, et l'homme du Son a guidé les dizaines de nous vers le sentier de cette montagne. Je me rappelle une jeune femme qui s’est plaint tout le chemin vers le haut. Elle continuait dire quelle n’allait pas aller plus loin. Elle se plantait tout le temps sans arrêter. Elle empestait pour la distance et dit à l’homme du Sol de s’arrêter et huiler n'importe quel endroit sur la montagne, autre que celui que le Seigneur avait voulu.

J'ai dit à l'homme du Son d’avancer où le Seigneur avait lui dit même si c’était le plus haut, n'importe quoi. Je me suis mit en colère avec cette jeune dame qui se plaignait, faisait la moue qu'une autre femme s’est arrêtée et marchée lentement avec elle pendant que le reste de nous procédait en avant. Elle se plaignait parce qu’au début l'homme du Son avait déclaré qu’il y avait seulement un quart d'un kilomètre, mais en vérité c’était deux kilomètres de marche sur le sentier de la montagne.

Sur le chemin vers le haut quelques-uns d'entre nous chantaient des

chansons louangeant le Seigneur, et Célébré pendant que nous

marchons. Finalement nous y sommes arrivés et j'ai partagé avec eux

ce que le Seigneur m’avait dit des Anges, et nous tous avons donné une certaine sorte d'un témoignage de pourquoi nous devons monter à la montagne. Après je leur ai dit les raisons par le quelles le Seigneur nous voulait là. Il allait reprendre cette montagne et qu'il allait y avoir des signes et des merveilles partout dans le monde à cette date.

J'ai expliqué comment le Seigneur avait dit, " Achète une bouteille

d'huile d'olive et ne casse pas le scellé jusqu'à la montagne va être huilé. L'huile devrait être versée sur le sol dans la forme d'une grande Croix dans la direction que l'homme du Son voulait. Il saura où verser l'huile sur le sol et sa direction."

Ainsi j'ai demandé à l'homme du Son, « Où vous le voulez? »

« Je crois qu'il devrait être dans cette direction et en face de ce chemin »

Après que nous avons prié, et huilé les uns les autres sur le front au nom du Père, du fils et de l'Esprit Saint, j'ai pris la bouteille

d'huile et j’ai versé le reste sur le sol dans la forme d'une grande

Croix dans la direction que l'homme du Son voulait.

Puis le Seigneur m’a dit, " Tourne la bouteille à l'envers à la tête de la Croix, et laisse l’à l'envers sur le sol, et laisse toute l'huile tremper dans le sol."

Je l'ai fait, et nous avons commencé à chanter des chansons.

Alors l'homme du Son a dit, " Je crois que nous devons aller au bord

de la banquette et regarder vers l'ouest et battre nos mains, car le diable n'aime pas le bruit des battement des mains. Ainsi tous nous dix sommes déplacés au bord de la banquette et commencé à

battre les mains, en face du côté de la baie de la montagne, et nous avons battu les mains, applaudir et sifflé. Puis une jeune femme a dit que le Seigneur allait donner à tout le monde les désirs de nos cœurs.

Nous étions là battants les mains en air, et tout en coup ma sœur a commencé à crier et hurler comme nous regardions le ciel. Elle a nous dit qu'il y avait un arc-en-ciel dans le ciel. C'était environ deux heures, dimanche après-midi, 2 décembre 1990. Je me rappelle que je n’avais rien vu rien sauf nuages obscurs dans le ciel. Il ne pleuvait plus, mais il y avait un groupe de nuages obscurs dans le ciel occidental. Mais quand ma sœur a commencé à crier et sauter tout le monde s’est excité, et commencé à regarder dans le ciel.

De aucune part était apparu un petit arc-en-ciel. Ce n'était pas un plein arc-en-ciel, juste un arc-en-ciel très petit. Tout le monde a regardé, et regardé, mais personne ne pouvait pas le voir sauf elle. Puis quelqu'un d'autre l'a vu. Plus tard tout le monde le pouvait voir. Alors tous nous nous sommes devenues fous criant, hurlant, et louangeant le Seigneur. De nulle part un autre petit arc-en-ciel est apparu, et nous tous nous sommes vraiment commencé à hurler, crier, et sauter.

Nous étions en train de voir réellement des merveilles dans le ciel. Puis un troisième est apparu. Il y avait un total de trois petits arcs-en-ciel près de quelques nuages comme nous avons vu les plus grands nuages obscurs s'écarter vers le sud. Ces trois petits arcs-en-ciel restaient toujours dans le ciel occidental vers la direction du soleil.

Les dizaines de nous étaient complètement fous à cause de l’entière chose, c’était simplement si incroyable. Nous tous ne pouvons pas

croire à ce qu’était apparu hors de nulle part pendant que nous

regardions dans la direction que la croix était pointue, vers ouest au bord de la banquette. C’était fou et accomplissant cet après-midi sur le Mont Diablo. Nous étions tous excités car nous avons vu un miracle, et Doug, qui avait la guitare, avait également son appareil-photo.

Il a pris une photographie d’un des petits arcs-en-ciel. Ceci nous a donné la preuve que nous n’avons pas inventé, et une confirmation de ce qui s'était arrivé. Nous avons également pris des photos de tous nous sur la montagne. C'était une après-midi étonnante.

Le Seigneur m’avait, " J’ai besoin de témoins, " et je suis fier de ce petit groupe qui est venu ici. Vous avez été obéissants. Je vous aime. Vous avez touché mon cœur. J’avais besoin de témoins pour témoigner l'expulsion des forces du diable de Mont Diablo. La même chose se produira partout la planète à tous les neuf endroits. 2 décembre 1990, sera le commencement de la Grande Guerre en Paradis et sur la Terre. Le commencement de la fin est proche. Maintenant Satan est le diable du ciel, car il n’a aucun place où mettre sa tête "

Je me rappelle quand les dizaines de nous sont retournés à nos voitures, il y avait une atmosphère différant autour de nous. Nous

étions tout heureux et joyeux, mais il y avait un silence, parce que nous savions ce que nous avons vu et expérience. Nous vraiment ne savons pas ce que signifiait, " Regardez le ciel. " Et maintenant après des années, encore je ne le sais pas vraiment.

Note:

Voici des photographies de nous sur le Mont Diablo, Californie, 2 décembre 1990.

Je ne savais même pas que le diable avait neuf lieux de travail territoriaux sur la planète. Environ six mois plus tard un des

jeunes dames, qu’étais avec au Mont Diablo, a trouvé un article dans un magazine chrétien déclarant qu'il y avait un groupe de personnes chrétiennes qui sont allés à la forêt en Australie, et oint une grande roche de diable. C’était arrivé après des semaines que nous avions oint Mont Diablo. Cet article qu'elle avait trouvé nous a donné une autre confirmation que ce que le Seigneur m’avait dit était vrai. C'était peut-être des semaines plus tard, mais il a leur pris longtemps avant d’arriver à cette roche de diable.

C'était seulement deux des confirmations. Nous avons également

entendu à la radio que ce Jour-là les marées d'océans étaient exceptionnellement hautes, et ils ne savaient par la raison. La radio avait aussi annoncé que des gens voyaient des lumières inhabituelles dans le ciel de nuit pour environ une semaine. J’ai même eu assez de chance de voir moi-même une de ces lumières dans le ciel de nuit.

Nous avons partagé cette expérience avec un prête, mais il n'a jamais commenté. Je l'ai partagé avec d'autres prêtres depuis alors, mais ils m’ont regardé comme si j’étais fou. Mais nous dix personnes qui sont allées à la montagne celle après-midi-là savent que : " Quelque chose était arrivé "

Tout ce que le Seigneur continuait me dire c’était, " Regard le ciel. Regard le ciel "

Pendant ce temps-là je commençais vraiment à avoir une forte pression de l’église protestante où j'allais. On me montrait des choses qu’avant je n'avais jamais vu, et fondamentalement le prête a continué à me dire, " Ne t’en fais pas de ce que tu vois; est c’est que tu entends ? ; tu parles aux démons. Écoute seulement à moi car je suis ton autorité spirituelle " Cela a signifié, " écoute seulement à moi, n'écoute pas à Dieu" " écoute nous car nous savons ce qu’est mieux pour toi"

Ce voyage de prière à la montagne à été fait le 2 décembre

1990, après la messe. Au lendemain le 3 décembre 1990, j’étai en train de dormir lorsque à neuf heures j'ai été réveillé, et ma bouche a commencé à parler en langues étranges. Laissez-moi vous expliquer quelque chose ici, (I) Moi, à ce temps-là dans ma vie, je ne croyais pas à la prière en langues ou comment vous voulez l’appeler. Je me rappelle que plusieurs mois avant que j’avais reçu le don de la prière en langue un prête continuait à me dire de demander la prière en langues parce qu'il m'aura aidé en quoi me pouvait arriver.

J’avais lui répondu que je n’y croyais pas e que je n’avais pas besoin et j’aurais enregistré tout ce qu’arrivaient car je l’aurais oublié. Et maintenant à neuf heures le matin du 30 décembre 1990, ma bouche a commencé à faire toutes sortes de bruits étranges. Je ne l’avais jamais demandé. Je n’avais jamais prié pour l’avoir. Je n'avais même pas y cru et pour les six heures suivantes j'ai juste commencé à parler en langues différentes. Je l'ai enregistrée parce que se prête m'avais dit

De tenir un journal, ainsi j'ai gardé ce magnétophone de poche à côté de mon lit, parce qu’aussi tant de choses se produisaient, et tellement rapidement que je ne savais pas quoi attendre.

Le Seigneur m'a juste réveillé, et j'ai commencé à parler en langues pendant deux heures. Puis Il me laissait dormir pendant deux heures, puis Il me réveillait, et je parlais pendant encore deux heures. Alors il me laissait dormir pendant deux heures. Me réveille encore, et moi je parlais pendant encore deux heures. Cela a duré trois jours. Je ne suis pas allé au travail. Je n’ais pas quitté le lit excepté pour aller à la toilette. Je ne me rappelle même pas si j’ai mangé. Mais pour trois jours j'ai parlé en toutes sortes de langues. Je ne peux même pas me rappeler combien de langues il y avait.

Mais j'ai documenté une partie des Prophéties qui m'ont été données ce jour-là. C’était entièrement bizarre, mais vraie. Ma promenade chrétienne a pris un autre pas dans une direction que je ne voulais pas y aller. Je ne comprends pas les langues. Je sais que parfois elles soulèvent mon esprit lorsque l'ennemi me renverse. C’est simplement irrépressible, mais maintenant je me trouve prier pour des heures et des heures en langues. Je prie plus en langues qu’en anglais. Je pense que mon esprit sait de quoi il a besoin. Jamais j’ai été très bon à la prière.

Puis la pression de coté de l'église a augmenté à cause des Prophéties et Visions. Plus tard le Seigneur m’a dit : « Tape-les à la machine et envoie les copies de la Prophétie. »

Après cette demande, les choses sont vraiment devenues chaudes pour moi à l'église, car le l’ai tapé, et expédiées où Il m’avait dit. Les Prophéties en langues ont commencé le 3 décembre 1990, au lendemain que je suis allé au Mont Diablo, avec cinq femmes et quatre autres hommes pour être un témoin, et voir le miracle de trois petits arcs-en-ciel.

Moi personnellement, je sais ce qu'est la vérité. C'est pour moi, mais les autres doivent décider pour eux-mêmes. Je ne sais pas lorsque cela va s'arrêter. Je me rappelle que un Prête m'a dit que parfois il continue pour deux ou trois jours, peut-être une semaine, mais sont passé trois ans, et les attaques de Satan, les Visions, les Prophéties et toutes sortes de miracles personnels semblent juste continuer à y aller.

Je me rappelle qu’en été de 1992, quand j’avais des deux à quatre Prophéties par jour la guerre spirituelle était si intense que je trouvais en constante prière à cause attaques diaboliques. J'avais l'habitude de sceller ma maison chaque nuit avec une haie des trônes imbibée avec le Sang de Jésus. Et je priais le Seigneur de couvrir les murs et les plafonds avec le Sang de Jésus. Pendant ce temps-là j'avais loué une chambre à John.

Une semaine particulière nous sommes allés à un service de l’église de milieu de la semaine. John, mon associé de prière et moi nous sommes allés au restaurant après la function à l’église et John a commençait à dire qu'il n’avait réussi à dormir pour les dernières nuits et il avait peur qu’il aille devenir fou. Il a continué à voir du sang sortir des murs et dehors de la nouvelle couverture dans sa chambre. Il avait essayé d'absorber le sang, mais ne pouvait pas parce qu’avait rempli toute la chambre. Il était sorti et resté dehors jusqu’au lendemain car il avait peur et avait pensé je lui ferais payer pour la nouvelle couverture, mais le sang disparaît le matin.

Je me rappelle regarder mon associé de prière et penser à ma prière de la nuit précédente et par son regard, j'ai su qu'il pensait la même chose. Plus tard John a partagé avec moi qu'il avait expérimenté des choses spirituelles dans son passé, une c’était lorsque sa femme est presque morte. J'ai été stupéfié parce que c'était la première fois j’avais entendu de quelqu'un d’autre voyant exactement ce type de prière.

Exemples d'autres choses que sont arrivés:

1. J’ai eu un accident où ma voiture a été percutée solidement dans le côté et rien n'est arrivé à ma voiture.

2. Prier pour un puits d'eau et avoir le sol secousse une semaine plus tard sans avertissement, et avoir l'eau inonder mon arrière-cour d'une certaine source d'eau inconnue, en été pendant une période de sécheresse partout, et la compagnie de l'eau l'analysant et énonçant que ce n'était pas à eux.

3. Argent arriver au juste temps, et au juste lieu.

4. Gens aider avec matériel et connaissance.

5. Employés du bureau de la poste payer l'affranchissement pour les envois de la Prophétie, et tant d'autres choses sont arrivés que je ne les enregistre pas, parce que je ne peux pas expliquer.

Les attaques des chefs de l’église, de vieux amis, même des membres de ma famille. Marcher tout seul et se sentir seul quoiqu'il y ait beaucoup de personnes intercéder pour moi, même ces que je ne connais même pas. Cette siére chose sent très étrange.

Une note supplémentaire :

Des dix peuples qui sont allés à la montagne, en raison de la persécution et de la réaction de l'église aux Prophéties, cinq d’eux se sont dissocié de moi, car le prête principal a commencé réellement à dire des mensonges, sur moi. Un dimanche les prêtes auxiliaires m'ont entouré en me disant qu’ils ne me permettaient dans l'église à moins que je me ne soumette pas à l'autorité du prête principal et de tenir ma bouche fermée. Le prête principal a même essayé de me faire

Arrêter une fois que j’étais chez à un point à un membre de l’église.

Cela est mon histoire. Lisez les Prophéties, distinguez et jugez, et

Priez et priez que le Seigneur vous indique la Vérité, parce que ce n'est pas ma Parole. Je ne suis pas si intelligent pour cela parce que c’est arrivé trop rapidement et vraiment ne suis pas capable d’écrire très bien. Dieu vous bénis.

 


e-mail: Ray@prophecy.org

Aider financent ce Déclic du ministère sur Bouton 

ou écrit à: Raymond Aguilera, PO Box 20517, El Sobrante, CA. 94820-0517, USA.,

Obtenez le copyright sur © 1989-2001, Raymond Aguilera, Prophecy.org (sm) tous droits réservés